CEPE 2022 : Zéro admis dans trois écoles de Bocanda, ville qui a enregistré 21 cas de grossesse entre 2018 et 2019

Publié le Modifié le
cepe-2022-zero-admis-dans-trois-ecoles-de-bocanda-ville-qui-a-enregistre-21-cas-de-grossesse-entre-2018-et-2019
Société

La ville de Bocanda, située au centre de la Côte d'Ivoire, avait enregistré 21 cas de grossesse durant l'année scolaire 2018-2019.

Grosse surprise dans la localité de Bocanda, après la sortie des résultats de l'examen du CEPE 2022. Dans cette ville située au centre de la Côte d'Ivoire, trois écoles de l’Inspection de l’enseignement préscolaire et primaire (IEPP) ont enregistré chacune zéro admis. Il s’agit des écoles primaires publiques (EPP) de Kanoukro où 25 candidats ont composé, Abo N’guessankro avec 23 candidats et Koffi Kouadiokro qui a présenté cinq candidats.

"Lors de l'année scolaire 2018-2019, au total "21 cas de grossesse" ont été enregistrés au niveau des élèves du Lycée moderne de Bocanda"

Qu'est-ce qui pourrait expliquer un tel échec ? Le fléau des grossesses en milieu scolaire qui a longtemps sévi dans cette ville, pourrait constituer une piste crédible. En effet, lors de l'année scolaire 2018-2019, au total "21 cas de grossesse" ont été enregistrés au niveau des élèves du Lycée moderne de Bocanda au cours du premier trimestre, indiquait le personnel administratif de cet établissement dans son bilan.

Selon le rapport qui avait été relayé par l'AIP, le premier cycle venait en tête avec 17 cas de grossesse, quand le second cycle enregistrait quatre cas. Pourtant plusieurs années auparavant, de nombreuses séances de sensibilisation sur les grossesses précoces faites dans les classes par les enseignants à travers les cours intitulés "Leçons de vie". L'école primaire n'est pas épargnée puisqu'en 2018, environ 127 élèves de CM2 sont tombées enceinte en Côte d'Ivoire, d'après les chiffres officiels.

Les résultats de la session 2022

Rappelons que le taux national de réussite à l'examen du Certificat d'études primaires élémentaires (CEPE), session 2022 en Côte d'Ivoire, s'est établi à 64,76% contre 52,51% en 2021, selon les résultats proclamés par la directrice des examens et concours, soit une hausse de 12,5%.

Pour cette session 2022, 442.558 candidats ont été déclarés admis sur 683.386 candidats qui se sont présentés dans les salles de composition, soit un taux de réussite de 64,76% contre 52,51% en 2021. 

Elle a fait observer que le taux de réussite a connu une hausse de 12,25% par rapport au net recul de 42,8% enregistrés l'année précédente. Les résultats désagrégés indiquent 222.401 garçons admis sur 347.226 présentées, soit un taux de succès de 65,49%.

Au niveau des filles, l'on a 202.157 candidates déclarées admises sur 336.160 présents, soit un taux de réussite de 64,05%, a ajouté Mme Dosso, soulignant que les réclamations seront reçues par les IEPP du 21 au 26 juin 2022.