Côte d’Ivoire : la Communauté catholique divin amour organise le séminaire des intercesseurs à Abidjan

Publié le
cote-d-ivoire-la-communaute-catholique-divin-amour-organise-le-seminaire-des-intercesseurs-a-abidjan affirmé Dr Jean-Emmanuel Akobé, fondateur de la Communauté catholique mère du divin amour (Cmda) au ( milieu).
Société

La Communauté, catholique mère du divin amour (Cmda) a animé une conférence de presse, mercredi 22 juin 2022, à la maison mère de ladite communauté, Riviera Palmeraie Cocody.

L’objectif visé est l’organisation de la 3e édition du séminaire international des intercesseurs pour les Nations, qui se tiendra du 02 au 06 septembre 2022, à Abidjan.

« Notre pays ne peut pas être bâti sans les intercesseurs (…) le but de ce séminaire est de susciter une génération nouvelle des intercesseurs pour les nations. L’Écriture nous dit si le Seigneur ne bâtit pas la maison, les ouvriers travaillent en vain », a affirmé Dr Jean-Emmanuel Akobé, fondateur de la Communauté catholique mère du divin amour (Cmda).

Pour le conférencier, ce séminaire des intercesseurs se déroulera le vendredi 02 au dimanche 04 septembre prochain, au palais des sports de Treichville à Abidjan, réunira des intercesseurs de renom. Notamment Chalrman Cyril John de l’Inde, Anne Lemaître de la France, Sœur Marie-Stella Larocque du Canada, Père Peter Sanders des USA, Dr Jean Emmanuel Akobé de la Côte d’Ivoire. Cette session de formation portera sur le thème : « Toi, lève ton bâton, étends la main sur la mer et fends là », Exode 14/16. À travers ce thème évocateur et vu la situation politique délétère, selon le fondateur, comment prier pour que Dieu renverse la situation dans les pays, notamment en Côte d’Ivoire.

      Dr Jean Emmanuel Akobé

Il faut noter que ce séminaire international d’intercesseur est un moment de rencontre entre tous ceux qui ont le souci de leur frère, parce qu’on ne peut pas intercéder si on n’a pas l’amour de Dieu dans son cœur. Le Christ lui-même étant l’intercesseur par excellence, quand on lit dans Jean 17, il plaide pour que le père veille sur nous. Pour que le père nous arrache de tout danger et comme on exprime dans notre père.

 C’est un temps important parce que pour nous, tous les baptisés sont des intercesseurs par essence

Aussi, le Dr Jean Emmanuel Akobé a indiqué que tous les baptisés sont des intercesseurs. C’est un temps important parce que pour nous, tous les baptisés sont des intercesseurs par essence. Alors, nous invitons tous ceux qui sentent que Dieu, il est vivant, qu’ils ont expérimenté, qui ont la compassion dans leur cœur pour leur nation. C’est un temps pour prier pour notre nation.

Dans son exposé le fondateur de la communauté mère divine Amour a déclaré que la Côte d'Ivoire a besoin de prière également les gens viendront de partout, « ce sont 9 000 personnes que nous attendons ».

L’appel du berger Emmanuel Akobé

Lors de cette conférence, le berger Emmanuel Akobé a profité pour lancer un appel aux peuples de Dieu « Alors mon frère, je t’invite, nous voulons simplement que les chrétiens aient une compassion même les personnes de bonne volonté en disant qu'il ne faudrait pas attendre qu’il ait le Christ pour prier. Au contraire, il faut prier pour n’y ait pas de crise plus grave dans nos pays et surtout la Côte d’Ivoire ce que nous avons vécu, alors nous nous retrouvons du 2 au 4 septembre 2022 au palais des sports de Treichville », a-t-il exhorté.

 Alors mon frère, je t’invite, nous voulons simplement que les chrétiens aient une compassion même les personnes de bonne volonté en disant qu'il ne faudrait pas attendre qu’il ait le Christ pour prier

Quant à Guillaume Koffi, président de la Coalition internationale des intercesseurs, a rappelé les conditions pour être intercesseur. Il a en effet indiqué que le ministère d’intercession est très peu connu en Côte d’Ivoire.

L’objectif global est d’ouvrir les yeux du peuple de Dieu, affirme-t-il, sur le ministère d’intercession, qui est le ministère du Christ. « Pour être intercesseur, il faut simplement être dévoué à l’œuvre du Seigneur, tous ceux qui veulent que le monde se développe sont invités. Il y a des principes généraux pour l’intercession pour les groupes qui existent dans les apostolats, les communautés nouvelles pratiquent déjà les intercessions », a laissé entendre.