Semaine africaine de l’Unesco : Les exposants ivoiriens épatent le public

Publié le Modifié le
semaine-africaine-de-l-unesco-les-exposants-ivoiriens-epatent-le-public
Société

Semaine africaine 2022, à Paris, a été une bonne occasion pour des artistes et agro-transformateurs de Côte d'Ivoire de mettre exergue nombre de potentialités du pays.

Le directeur général  du Conseil Coton-Anacarde (CCA), Dr Adama Coulibaly et les agro-transformateurs ivoiriens présents à Paris  ont pu montrer les capacités de la Côte d'Ivoire à transformer des matières premières agricoles que sont le café, le cacao, la noix de cajou, les céréales, l'attiéké, etc., en divers produits dont la qualité est à même  de conquérir les marchés régionaux et mondiaux. Et si l'on s'en tient à l'affluence devant les stands estampillés Côte d'Ivoire, on peut présager que les retombées seront fructueuses.

Les échanges entre  exposants et  participants ont permis de faire connaître les produits des Ivoiriens

Selon la présidente des exposants à Paris, qui a exposé des huiles essentielles (à base d'akpi, et de fenugrec, etc.) ainsi que des bijoux et pagnes tissés ivoiriens, Mme Boko Fatou  "les échanges entre  exposants et  participants  ont permis de faire connaître nos produits. Et nous avons pu nouer des partenariats qui feront avancer toute la Côte d’Ivoire, nous l'espérons.'' Pour Mme Ahouma-Kouassi Cécile, directrice de l'Ong Organisation pour la promotion de l'entrepreneuriat industriel en Afrique (Opeia) et promotrice du projet Attiéké d’Or, une semoule de manioc conservable pendant deux ans, son '' projet cadre bien avec la campagne initiée par le ministère de la Culture et de la Francophonie et la Délégation permanente de la Côte d'Ivoire auprès de l'Unesco pour l'inscription de l'attiéké au patrimoine mondial de l'humanité''.

 Les femmes, un pilier sûr de la chaîne de production

Mme Coulibaly Aliman, coordinatrice de Misola Côte d’Ivoire spécialisée dans la transformation des produits agricoles a présenté un ensemble varié de céréales pour enfants et personnes âgées ainsi que les semoules comme le fonio, le bassy, le mil, etc. Un bon clin d'œil a également été fait au café et cacao ivoiriens avec le soutien du Conseil Café-Cacao dirigé par Yves Brahima Koné. Le chocolatier ivoirien Axel Emmanuel Gbaou, fabricant du « Meilleur chocolat du monde » a dit '' avoir fait le choix de travailler avec des femmes, transformatrices ou planteuses, pour valoriser le cacao ivoirien et pour participer à l'autonomisation des femmes ''.

Pour le café, le stand tenu par la catalogue Maria Dion Gokan, avec son Café-Tonkpi n'a pas désempli. Les participants ont pu découvrir des infusions de feuilles de caféiers, des savons et gommage à base de café et diverses saveurs de la cerise de café. À côté des exposants, des artistes ivoiriens ont aussi marqué leurs présences de fort belle manière avec le groupe Zaouli ( musique et danse déjà inscrites au patrimoine de l'Unesco) et le peintre Soro Penaha qui a présenté ses œuvres et celles de ses collègues artistes.

La mode ivoirienne avec des matières originales du terroir a également séduit le public au cours de la soirée de gala. La styliste Nadia Druide et ses mannequins ont su présenter la diversité culturelle ivoirienne par des tenues originales. Au total, la Semaine africaine 2022 dont la présidence du comité d'organisation a été assurée par SEMme Bakayoko-Ly Ramata a été une grande réussite. La Cote d'Ivoire et son Président, parrain de ladite Semaine, ont été honorés et la l'édition 2022 a battu les records d'affluence.