Côte d'Ivoire

UAO Bouaké : La “Feminitude” au cœur des réflexions scientifiques hispaniques

Publié le
uao-bouake-la-feminitude-au-coeur-des-reflexions-scientifiques-hispaniques
Société

La 2ème édition des rencontres de l'Université Alassane Ouattara autour de l'Hispanisme a connu son dénouement ce vendredi 24 juin 2022 à l'Amphithéâtre C du campus 2 de Bouaké.

Les enseignants chercheurs et les titulaires de doctorat ont passé en revue à travers des communications et des panels, durant 2 jours à l’Université Alassane Ouattara, à Bouaké, les réflexions scientifiques menées autour de la féminitude afin de concéder à la femme la place qui lui sied dans la société.

Ouvertes dans la matinée du jeudi 23 Juin 2022, par Nestor Nongo, directeur de l'Institute Cervantes à Dakar, les 2ème assises des rencontres de l'UAO autour de l'Hispanisme ont refermé leurs portes ce vendredi 24 juin 2022, par la remise d'attestation de présence.

Autour de l'épineuse question de comment est perçue la Femme dans la littérature, les travaux scientifiques particulièrement les chercheurs hispaniques de Bouaké et d'ailleurs ont présenté le résultat de leurs travaux récapitulés dans un document et exposé à travers des panels et des communications.

La femme est le thème central de la politique de coopération entre la Côte d'Ivoire et l'Espagne

Selon le responsable de l'Institute Cervantes pour l'Afrique, la femme est le thème central de la politique de coopération entre la Côte d'Ivoire et l'Espagne. D'où le caractère primordial pour les chercheurs hispaniques d'en faire un sujet de réflexion. A s’en remettre à son postulat, l'économie de l'Afrique s'effondrerait si les Femmes décident d'une seule voix de baisser les bras en seulement 5 minutes.

Pour dire qu'aucun compartiment de la femme n'est à ignorer dans la société, il a pour cela félicité les organisateurs pour le sens de leur combat. « Le thème de cette rencontre est un thème très important parce que parler de la femme aujourd'hui en Afrique voire au niveau mondial est un acte salutaire », a-t-il reconnu.

Et de demander aux enseignants chercheurs et doctorants un travail intellectuel fructueux axé sur le positionnement de la femme dans les institutions et services de nos États.

Le Pr. Kouakou Bah Jean Pierre, vice-doyen chargé de la recherche à l'UFR Communication Milieu et Société de l'université de Bouaké, sans se contenter de saluer l'initiative des organisateurs, a souhaité que ces assises ne soient pas limitées à des propositions théoriques mais soient teintées de pragmatisme.

« Ces réflexions scientifiques sur la femme ne doivent pas être limitées à des propositions théoriques mais doivent être teintées de pragmatisme »

« Ces réflexions scientifiques sur la femme ne doivent pas être limitées à des propositions théoriques mais doivent être teintées de pragmatisme afin que le verbe soit fécond et que de cette fécondation sorte des fruits constructifs pour le développement d'une société plus juste plus égalitaire et plus compétitive », a d'abord souhaité le maître de conférences.

Et de poursuivre : « Pour y arriver, je pense qu'il est nécessaire que les résultats de vos travaux ne soient pas seulement confinés dans un document mais qu'ils soient traduits en actes sur le terrain, c'est à dire auprès des populations concernées ».

L'organisateur de ces prestigieux moments intellectuels, Dr Konan Syntor, s'est réjoui de la bonne tenue de la 2ème édition des rencontres de l'UAO autour de l'Hispanisme et révélé que ces 2 jours d'échanges et de communications ont pour ambition de nourrir les recherches scientifiques et de promouvoir la gente féminine dans les écrits scientifiques hispaniques.

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.