Côte d'Ivoire

Secteur éducation-formation : Des experts élaborent des programmes éducatifs sur la lutte contre la corruption

Publié le Modifié le
secteur-education-formation-des-experts-elaborent-des-programmes-educatifs-sur-la-lutte-contre-la-corruption
Société

Plusieurs experts ont pris part du 19 au 25 juin 2022 à Assinie, à un atelier d’élaboration des programmes éducatifs sur la lutte contre la corruption et la bonne gouvernance.

La Côte d’Ivoire a décidé de diversifier ses méthodes et stratégies de lutte contre la corruption. L’une des stratégies pour amener les apprenants du préscolaire, du primaire, du secondaire et du supérieur et les futurs fonctionnaires à tourner le dos à la corruption, est d’introduire la promotion de la bonne gouvernance dans le système éducatif.

Tous les ministères techniques représentés à l’atelier d’Assinie

C’est conformément à cette approche que la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance (HABG) a organisé un atelier du 19 au 25 juin 2022 à Assinie. Selon le secrétaire général de la HABG, Henri Augustin Aka a rappelé que les experts en pédagogie qui ont pris part à cet atelier sont issus des structures et ministères techniques notamment le ministère de l’Éducation Nationale et de l’alphabétisation, le Ministère de l’Enseignement Technique, de la formation professionnelle et de l’Apprentissage, le ministère de l’Intérieur et de la Sécurité, l’École Nationale d’Administration (ENA), l’Université Félix Houphouët-Boigny (UFHB) et l’Institut National de Formation Judicaire (INFJ).

Inculquer aux apprenants des comportements d’intégrité, de transparence et de responsabilité

« Ce projet vise à inculquer aux apprenants du préscolaire, au supérieur en passant par le secondaire et les écoles de formation des agents de l’État, des comportements d’intégrité, de transparence et de responsabilité. Il s’agit d’une initiative de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance (HABG), dans le cadre de sa mission d’éducation et de sensibilisation de la population sur les conséquences de la corruption » a déclaré Henri Augustin Aka qui représentait N’golo Coulibaly, président de la HABG.

En ce qui concerne les universités et les écoles de formation des fonctionnaires et agents de l’Etat, les experts ont planché sur le manuel de cours de la licence 3 et le manuel de cours du Cycle supérieur. Les manuels des Licence 1 et 2 ainsi que ceux des Cycles Moyens et Moyens Supérieurs de l'ENA ont déjà été élaborés au cours des ateliers précédents.