Côte d'Ivoire/Transaction mobile money

Les consommateurs de télécommunications exigent la suppression des frais supplémentaires de 100fr  

Publié le Modifié le
les-consommateurs-de-telecommunications-exigent-la-suppression-des-frais-supplementaires-de-100fr point de vente de proximité (PhDr).
Société

L'association des consommateurs de télécommunications de Côte d'Ivoire rompt le silence.

Par le truchement d'une déclaration dont Linfodrome a eu copie, le président des  consommateurs de télécommunications de Côte d'Ivoire a marqué son mécontentement face à la somme de 100fr exigée par les gérant de point de transaction mobile money.

Il rappelle qu'un consensus avait déjà été trouvé entre ces derniers et les opérateurs de téléphonie mobile mais cette somme supplémentaire demeure d'actualité dans les points de vente. Ce qu'il trouve indigne et demande que cette mesure soit purement et simplement annulée.

Déclaration / Transactions Mobile money

L'ACOTEL-CI exige la suppression des taxes supplémentaires imposées aux consommateurs

Depuis quelques semaines, les usagers des services mobile money sont contraints au paiement de la somme de 100 FCFA indépendamment des frais légaux pour les transactions.

L'ACOTEL-CI dénonce cette fuite en avant des opérateurs à trouver une solution  aux revendications des  PVD.

Cette décision impopulaire est intervenue depuis la grève enclenchée par les gérants des Points de vente de proximité (PVD), dans le courant du mois de Mai 2022. En effet, c’est suite à leur mouvement de contestation, pour exiger des différents opérateurs de téléphonie mobile une part plus importante dans la répartition des gains issus des transactions, que cette mesure est entrée en vigueur. 

Après les négociations entre les différentes parties, il  a été décidé que désormais, tout consommateur devrait préalablement s'acquitter de 100 FCFA en plus des taxes légales.

L'Association des Consommateurs de Télécommunication de Côte d’Ivoire (ACOTEL-CI) voudrait exprimer son indignation pour ce montant imposé aux consommateurs.

L'ACOTEL-CI dénonce cette fuite en avant des opérateurs à trouver une solution  aux revendications des  PVD.

L'ACOTEL-CI exige le retrait pur et simple de cette décision qui participe à la cherté de la vie, fortement décriée par les consommateurs.

L'ACOTEL-CI espère compter sur le bon sens des opérateurs de téléphonie pour une réponse favorable à l’appel des consommateurs.

Fait à Abidjan le jeudi 30 juin 2022

Le Président de l’ACOTEL-CI 

Dr Mossou Mossou Arsène

Vidéo