« Affaire Miss Côte d'Ivoire 2022 » : Samba David interpellent les Ivoiriennes

Publié le
affaire-miss-cote-d-ivoire-2022-samba-david-interpellent-les-ivoiriennes Selon Samba David, la nouvelle Miss Côte d’Ivoire 2022 a dénoncé la cherté de la vie en Côte d’Ivoire. (PhDr)
Société

Samba David, coordonnateur national de la Coalition des indignés de Côte d’Ivoire (Cici), a réagi après le verdict final de Miss Côte d’Ivoire 2022.

Le coordonnateur national de la Cici, Samba David a interpellé les femmes ivoiriennes. Il a attiré leur attention sur un « message inaperçu » de Marlène Kouassi, la nouvelle Miss Côte d'Ivoire 2022. « En effet, notre Miss Côte d'Ivoire de par sa coiffure, son teint et son physique, parle aux femmes et dénonce la vie chère », a-t-il fait comprendre.

Pour Samba David, les femmes de Côte d’Ivoire devrait suivre l’exemple de la nouvelle Miss Côte d’Ivoire 2022. « Sans les mèches et la pommade décapante dont les différents coûts n'ont pas été épargnés par le virus de l'augmentation, Marlène Kouassi a été élue Miss devant des candidates à mèches », a fait remarquer l’activiste engagé.

Augmentation des prix

Samba David a énuméré quelques prix de mèches pour illustrer son propos. « Parlant de mèches, voici les différents prix maintenant. De 600 Fcfa on est passé à 1.200 Fcfa. Pour les closures, de 18.000 on est à 45.000 Fcfa. Nature, de 80.000 Fcfa à 150.000 Fcfa. Et Naturelle, de 15.000 Fcfa à 300.000 Fcfa », a-t-il tiré la sonnette d’alarme.

La coiffure de Marlène est un message de lutte contre la vie chère

Le coordonnateur national de la Cici a appelé les femmes en général à une prise de conscience collective. « Mes sœurs, voici que sans artifices et teint clair, on devient aussi Miss. La coiffure de Marlène est un message de lutte contre la vie chère », a-t-il insisté.

Avant Miss Côte d'Ivoire 2022, le péage de Grand-Bassam

Pour rappel, avant cette réaction à propos de "l'affaire Miss Côte d'Ivoire 2022", Samba David et la Cici ont décrié les prix du péage de Grand-Bassam. Ils ont jugé, comme beaucoup d'Ivoiriens, ces prix élevés.

Ainsi, la Coalition des indignés de Côte d'Ivoire a invité les Ivoiriens à résister face au péage de Grand-Bassam. C'était dans une déclaration dont Linfodrome a reçu copie, le mercredi 29 juin 2022. Samba David a alors souhaité que les Ivoiriens empruntent l’ancienne voie de Grand-Bassam.