Côte d’Ivoire/Promotion culturelle : la ville d’Anoumaba va vibrer au rythme du Festamo du 12 au 15 août

Publié le
cote-d-ivoire-promotion-culturelle-la-ville-d-anoumaba-va-vibrer-au-rythme-du-festamo-du-12-au-15-aout Affoumou Clément commissaire général, du festival Akoukoubè du Moronou.
Société

Conférence de presse de lancement de la 4e édition du festival Akoukoubè du Moronou dénommé Festamo qui a pour thème « Akoukoubè, facteur de rassemblement de cohésion sociale ».

La 4e édition du festival Akoukoubè du Moronou a été lancée ce dimanche 17 juillet 2022 au cours d’une conférence de presse au foyer des jeunes d’Anoumaba. Le commissaire général dudit festival a décliné les grandes articulations au cours de cette rencontre.

C’est quoi le festival Akoukoubè du Moronou

Selon Affoumou Clément, commissaire général, le festival Festamo est né de la volonté de participer à la sauvegarde et à la promotion d’expressions artistiques traditionnelles, qui sont le patrimoine culturel même des Agni morofoué , de développer un tourisme culturel pérenne et mettre en marche un développement durable, afin de renouer avec une attractivité économique passée.

Un rendez-vous de festivité, de découverte des expressions artistes et culturelle de la région du Moronou

« Convaincu, que la culture fait partie du développement d’aujourd’hui, le festival veut contribuer en mettant en évidence les potentialités touristiques de la région, des afros descendants à la recherche de leurs histoires et leurs racines sur la terre de leurs ancêtres. C’est un rendez-vous de festivité, de découverte des expressions, artistes et culturelles de la région, en pays Agni », a soutenu le commissaire général.

Un festival soutenu par les autorités et plusieurs partenaires

Ce rendez-vous culturel est soutenu par plusieurs partenaires institutionnels, c’est sous l’égide du ministre de la Culture et de la francophonie, sous la coprésidence du sous-préfet d’Anoumaba M. N’guessan Berranger et M. Etien Bosson maire de la commune d’Anoumaba. Enfin sous le parrainage M. Kassi N’doua.J. Angurran 1er adjoint au maire d’Anoumaba., a traduit sa grande joie de recevoir ce festival.

« La commune d’Anoumaba est encore une fois le centre d’un rendez-vous culturel incontournable qu’est le festival festamo. Notre ville demeure un pôle principal d’attraction touristique et culturel », a-t-il traduit.

Le contenu de cette 4e édition

La 4e édition du Festamo dédié aux arts traditionnels. Les organisateurs proposent une programmation intense, riche et diversifiée telle que le concours de Biessoua, concours d’awoulaba et du concours de la danse Akoukoubè danse traditionnelle, prestation artistique et enfin une conférence sera prononcée sur la lutte contre le paludisme.

Par ailleurs, lors de cette conférence de presse le représentant du directeur régional de la culture et la francophonie M. Sia Philippe a pris la parole pour remercier et félicité les organisateurs surtout le commissaire général pour le travail abattu pour rassembler la population autour de la culture dans la cohésion sociale « Nous vous encourageons, nous allons vous soutenir pour que ce festival soit un festival national, et même un international », a indiqué M. Sia Philippe.