Côte d'Ivoire

Culture : Dr Dago-Akribi Yepié fait l’apologie du pagne

Publié le Modifié le
culture-dr-dago-akribi-yepie-fait-l-apologie-du-pagne Les membres du jury.
Société

‘’Dynamique sociale et expressions artistiques : Etude socio anthropologique du costume et du pagne en Côte d’Ivoire’’, c'est le thème abordé par Dago-Akribi Cécile Hélène lors de sa soutenance de thèse.

C’était ce jeudi 4 Août 2022 à la paroisse Saint Albert Le Grand de Cocody. Dago-Akribi Cécile Hélène a fait l’apologie du pagne.  Le pagne par définition est un vêtement léger porté dans les pays chauds. Il est fait d'une pièce de tissu, de cuir, de plume ou de matière végétale tressée généralement et rectangulaire, ajusté autour des hanches et descendant jusqu'aux cuisses (pagne court) ou aux chevilles (pagne long). Sa taille permet toujours au minimum de cacher les parties génitales. Aujourd’hui, le pagne une de nos identités culturelle dans nos communautés perd les premières sémantiques.

Soutenance de thèse

Cette thèse a pour objectif de décrire l’influence du dynamisme social sur les expressions artistiques du costume et du pagne dans une communauté ivoirienne, des années 1960 à 2021. Dago-Akribi Cécile Hélène Epse YEPIE, a expliqué qu’à travers cette thèse, elle a voulu montré l’intérêt de s’intéresser au pagne comme l’identité culturelle et surtout montrer que le pagne évolue et qu’on perd les premières sémantiques d’hier.

« Le pagne ne se porte plus comme par le passé et  il y a des codes qui se perdent au fil des années et il est temps de répertorier toutes ces choses pour montrer qu’elles sont importantes»

Par ailleurs, elle a indiqué qu’aujourd’hui,  « le pagne ne se porte plus comme par le passé et  il y a des codes qui se perdent au fil des années et il est temps de répertorier toutes ces choses pour montrer qu’elles sont importantes parce qu’elles font parties notre culture », a-t-elle affirmé

Au terme sa présentation qui a sans doute convaincu le jury composé de Koudou Opadou, professeur titulaire de Psychologie ; Dedy Séri Faustin, maître de recherche en sociologie ; Abolou Camille Roger, professeur titulaire en Sciences du Langage ; Atchoua Julien N’guessan, professeur titulaire en communication et Dayoro Zoguéhi Arnaud Kévin, maître de conférence en sociologie, Dago-Akribi Cécile Hélène Epse YEPIE a été déclaré admise au grade de docteur avec la mention très honorable à l’unanimité du jury .