Songon-Bimbresso / Route de la forêt: Les populations privées d’eau depuis plus d’un mois

Publié le
songon-bimbresso-route-de-la-foret-les-populations-privees-d-eau-depuis-plus-d-un-mois Les populations du quartier Songon-Bimbresso, route de la forêt, privées d'eau depuis plus d'un mois. (Ph: DR)
Société

Depuis plus d’un mois, l’eau ne coule plus dans les robinets des populations de la commune de Songon, singulièrement celles de Bimbresso, route de la forêt.

«On ne fait pas d’omelette sans casser des œufs». C’est à ce proverbe de Balzac que les populations de Songon-Bimbresso, route de la forêt sont soumises depuis maintenant un mois.

Impact du déplacement des réseaux

En effet, le démarrage des travaux d’élargissement de la voie de Dabou apparu au début comme une bouffée d’oxygène pour cette population, représente aujourd’hui l’une des difficultés phares des résidents de ce sous-quartier.

Le déplacement des réseaux, en l’occurrence les réseaux d’eau et d’électricité, en vue de la réalisation de l’ouvrage occasionne d’importants désagréments au niveau des populations. Si ce ne sont pas des coupures intempestives d’électricité, c’est l’eau qui ne coule plus dans les robinets.

Les mêmes difficultés liées à l'approvisionnement en eau que les populations ont connu en avril dernier ont ressurgi durant le mois de juillet, jusqu'au mois d'août 2022. L'on assiste depuis plus d'un mois à la coupure de l'eau. 

"Le déplacement des réseaux, en l’occurrence les réseaux d’eau et d’électricité, dans le cadre des travaux d'élargissement de l'axe Abidjan-Dabou occasionne des coupures d'eau et d'électricité"

Au moment où nous rédigeons cet article, cela fait plus d’un mois que les robinets des ménages sont asséchés.

L'eau de forage, le seul recours

À toutes les heures de la journée, à savoir le matin, l’après-midi et le soir, les populations se donnent rendez-vous au seul forage du quartier pour recueillir de l’eau. Les mêmes habitudes pour s'approvisionner en eau potable ont repris. Comme en avril dernier, munis de bidons de 20 litres ou d'autres récipients, les habitants de Songon-Bimbresso, route de la forêt vont recueillir de l’eau à la fontaine. Certains transportent leurs bidons sur la tête, d’autres dans des brouettes ou dans des tricycles.

Les ménages les plus nantis font appel à des livreurs d’eau qui, avec leur camionnette transportant des fûts de 1 000 litres, servent des clients à domicile.

"Les travaux de l’axe Abidjan-Dabou sont réalisés dans le cadre du Projet de transport urbain d’Abidjan (PTUA), mis en place par le Gouvernement ivoirien"

Pour rappel, les travaux de l’axe Abidjan-Dabou sont réalisés dans le cadre du Projet de transport urbain d’Abidjan (PTUA) mis en place par le Gouvernement ivoirien, afin d’assurer une meilleure mobilité des populations d’Abidjan.