Société : Après les PDV mobile money, les Garbadromes entrent en grève, ce qu'ils revendiquent

Publié le Modifié le
societe-apres-les-pdv-mobile-money-les-garbadromes-entrent-en-greve-ce-qu-ils-revendiquent
Société

Certains acteurs du monde du Garba confirment la tenue d'une grève pour lutter contre la vie chère. 

La Coalition des indignés de Côte d'Ivoire dirigée par Samba David, a lancé le mot d'ordre d'une grève le samedi 20 août 2022 pour lutter contre la cherté de la vie. Elle a annoncé en effet, la tenue d'une marche de protestation au Port autonome d'Abidjan pour dénoncer "le non-respect" du décret présidentiel portant sur la plafonnement du prix du poisson thon en Côte d'Ivoire.

Les propriétaires et vendeurs de Garba mobilisés

Le coordonnateur a ainsi appelé la fédération nationale des propriétaires et vendeurs de Garbadrome en Côte d'Ivoire à se joindre à cette lutte. Les différents acteurs du Garba (de l'attieké accompagné de poisson thon) un mets très prisé dans le pays, y ont répondu favorablement.

La Coalition des indignés de Côte d'Ivoire et certains acteurs ivoiriens du secteur du poisson thon, projettent cette marche dans la dynamique de la lutte contre

"Nous avons l'honneur de vous informer de notre intention d'organiser une marche pacifique sur le Port Autonome d'Abidjan, le samedi 20 août 2022, dès 10 heures. En effet, la Coalition des indignés de Côte d'Ivoire et certains acteurs ivoiriens du secteur du poisson thon, projettent cette marche dans la dynamique de la lutte contre la vie chère", a annoncé Brice Samba.

"Nous voulons dénoncer la vie chère et le non-respect du décret présidentiel n°2021-910 du 22 décembre 2021, portant plafonnement du prix du poisson thon sur toute l'étendue du territoire national", a-t-il ajouté.

Le coordinateur a, par ailleurs pointé du doigt "l'existence d'un cartel" dirigé en "grande partie par les ressortissants de la CEDEAO", à savoir des ressortissants étrangers".

"Nous vous informons de la présence d'un cartel au Port de pêche d'Abidjan. Ceux-ci foulent aux pieds le décret susmentionné, et contribue à rendre la vie chère aux Ivoiriens, en faisant à 1200 F le kg du poisson thon, en lieu et place de 850 F comme décidé par le décret présidentiel", a-t-il déclaré.

"C'est donc au vu de ce qui précède que nous voudrions organiser une marche pacifique (...) où nous animerons un meeting pour soutenir le décret du Président de la République", a conclu Brice Samba.

Cette grève intervient tout juste après celle menée par les propriétaires et gérants des points de vente mobile money qui reprochaient aux différents opérateurs le paiement de commissions "dérisoires". Le syndicat a suspendu la grève mais a annoncé en contrepartie le prélèvement d'un montant de 100 francs CFA sur chaque transaction. Une décision qui divise....