Côte d’Ivoire

Changement du climat : La 4ème édition de la conférence des jeunes s’ouvre à Abidjan

Publié le Modifié le
changement-du-climat-la-4eme-edition-de-la-conference-des-jeunes-s-ouvre-a-abidjan La conférence des jeunes sur le climat vise leur intégration dans la lutte contre le changement climatique
Société

La quatrième édition de la conférence locale des jeunes sur le climat a tenu ses promesses, le vendredi 23 septembre 2022, à salle Américan Space de l’Université Félix Houphouët Boigny de Cocody.

Intégrer les jeunes dans les stratégies de lutte contre le changement climatique, était l’objet de cette rencontre organisée en prélude à la Conférence annuelle des parties (COP 27) relativement au climat. En effet, elle vise à promouvoir les actions vertes des jeunes comme contribution aux défis climatiques et à l’adaptation dans le cadre de la prochaine COP.

Sensibiliser et former les jeunes

A travers cette conférence tenue sur le thème "l’adaptation et le rôle des jeunes", les initiateurs attendent sensibiliser, former les jeunes aux défis du changement climatique en vue d’une adoption de comportements verts au sein des communautés.

A l’occasion, la coordinatrice de la conférence locale des jeunes sur le climat (LCOY), Ouénou Marie José, a expliqué qu’il s’agit d’une opportunité d’intégrer les jeunes, stimuler leurs actions en faveur du climat et de contribuer aux conférences internationales.

« Nous sommes aujourd’hui à la quatrième organisation consécutive de la conférence des jeunes sur le climat, dans le cadre de la COP 27 qui se tiendra en Egypte. L’ambition de cette conférence c’est de donner accès aux jeunes aux questions climatiques, leur donner la possibilité comprendre pourquoi on parle de Conférence des parties, pourquoi on parle de négociations internationales et surtout leur donner la possibilité de participer à cette conférence internationale », a telle indiqué.

Pour l’Afrique l’adaptation est l’enjeu principal

Parlant de climat, elle a indiqué que « pour l’Afrique l’adaptation est l’enjeu principal notamment en Côte d’Ivoire. Nous avons énormément de défis notamment les conséquences des inondations, des sècheresses sur l’agriculture, sur la sécurité alimentaire, sur nos capacités économiques. Mais nous manquons de capacités financières, techniques et nos jeunes ne sont pas outillés à comprendre ou à répondre à ces défis. Donc aujourd’hui c’est notre contribution en invitant ces jeunes en leur donnant des opportunités pour qu’ils puissent intégrer cette coopérative dans leurs vies quotidiennes et dans leurs recherches professionnelles », a-t-elle fait savoir tout en indiquant qu’une déclaration sera rapportée à la COP 27, à l’issus de cette rencontre.

Dans son discours d’ouverture, le représentant du ministre de l’environnement et du développement durable, Pr August Dassi, a réaffirmé l’engagement de la Côte d’Ivoire dans cette lutte mondiale contre le changement climatique. « Les ONG et les organisations des jeunes sont un levier important pour la Côte d’Ivoire, dans l'atteinte ses objectifs de lutte contre le changement climatique. Le ministère attend de vos travaux, des résultats qui seront pris en compte dans la déclaration de la participation de la Côte d’Ivoire à la COP 27 », a-t-il indiqué tout avant de donner la feuille de route pour l’activité.

Engageons‑nous à l’éducation écologique

Pour sa part, le représentant du maire de la commune de Cocody, par ailleurs le conseiller municipal de la Marie, Onais Aly, a, au nom du maire Jean Marc Yacé, a félicité les initiateurs, et lancé un appel à l’engagement commune.

« Engageons‑nous tous sans modération à l’éducation écologique. La planète terre, notre unique lieu d’habitation est en danger. Elle est de plus en plus menacée par le réchauffement climatique avec ses conséquences liées à la montée des eaux avec les déplacements involontaires massifs des populations. Je voudrais par ma voix vous engager dans la lutte acharner contre le changement », a-t-il exhorté.

Il faut noter que la conférence sera suivie par une sensibilisation communautaire des femmes et des plus jeunes sur l’environnement et la santé le 30 septembre prochain.

Créée en marge des COP, et organisé sous l’égide de Youngo (le groupe de jeunes de la convention des Nations Unis sur le changement du climat (CCNUCC), les conférences locales des jeunes (LCOY) se tient depuis 2018 en Côte d’Ivoire. Son objectif est de créer un espace stimulant l’action des jeunes en faveur du climat au niveau local et de contribuer aux conférences internationales.