Lutte contre les maladies cardiovasculaires:Une campagne de sensibilisation lancée pour améliorer les l'indicateurs

Publié le
lutte-contre-les-maladies-cardiovasculaires-une-campagne-de-sensibilisation-lancee-pour-ameliorer-les-l-indicateurs Lancement de la campagne de sensibilisation contre les maladies cardiovasculaires
Société

La lutte contre les maladies cardiovasculaires s'intensifie en Côte d’Ivoire à travers le lancement de campagne de sensibilisation  pour améliorer les indices.

Dans le cadre de la journée mondiale du cœur, la Fondation Orange Côte d’Ivoire organise du 28 septembre au 03 octobre 2022 ‘’ la Semaine du Cœur’’.

objectif

L’objectif est de sensibiliser le grand public sur les maladies cardiovasculaires et l'hypertension artérielle.

Quand la maladie cardiovasculaire n'est pas diagnostiquée et traitée, elle débouche sur la tension, la glycémie et le cholestérol

Selon les explications d'Habib Bamba, Directeur général de la Fondation Orange, ces actions dont le lancement a été effectué ce jeudi 29 septembre 2022 à la salle polyvalente d’ Orange à la Riviera Golf permettront d'informer le grand public sur les bienfaits du dépistage. «Quand la maladie cardiovasculaire n'est pas diagnostiquée et traitée, elle débouche sur la tension, la glycémie et le cholestérol», a déclaré le Dg Habib Bamba.


Une vidéo de présentation a montré les réalisations et les prouesses de la Fondation dans le domaine éducatif, sanitaire et culturel. En chiffres, le Dg Habib Bamba estime que sa Fondation a réalisé 564 projets pour près de 14 milliards de francs CFA.

Remise des lots

Plusieurs organismes exerçant dans le même domaine d'activité que la Fondation  ont reçu des chèques de 15 et de 10 millions ainsi que d'autres objets devant leur permettre de poursuivre activement la mission à eux assignée.

  Heureux, les récipiendaires ont remercié la Fondation et son Directeur Général << qui ne ménagent aucun effort>> pour la réduction des maladies cardiovasculaires qui évoluent à l'allure vertigineuse aujourd'hui dans les pays en voie de développement.

 Panel

 Parler de la semaine du cœur sans glaner l'avis de ceux qui côtoient au quotidien les maux qui minent le bon fonctionnement de ce  muscle creux serait un manque. D'où la présence des chercheurs à ce lancement.

  Les professeurs Kramoh, Roland N'guetta et le Docteur Jean Hervé N'guessan ont animé un panel qui avait  pour modérateur Docteur Théodore Kouassi.

 Ce panel qui portait sur le thème " renforcer l'écosystème cardiovasculaire en Côte d'Ivoire ", a été riche de connaissances sur l'amélioration de la santé des malades cardio-vasculaire par le biais de la télé-méditation. Ils ont fait remarquer également qu'il y a un défaut de financement des maladies cardiovasculaires. Le déficit de cardiologues et la non harmonisation des dossiers des malades cardiovasculaires dans les stratégies d'intervention ont été également épilogués.  Comme solution pour finir avec le manque de cardiologue dans chaque district de la Côte d'Ivoire, les experts ont préconisé d'aller à la quête des étudiants, qu'ils forment et mettront à la disposition de la population pour améliorer la prise en charge des malades cardiovasculaires. C'est sur l'invite à l'organisation des séances de dépistage et la pratique du sport que les chercheurs ont terminé leur communication.