Abidjan

Koumassi : Cissé Bacongo offre des prises en charge d’une valeur de 150 millions aux élèves et étudiants

Publié le
koumassi-cisse-bacongo-offre-des-prises-en-charge-d-une-valeur-de-150-millions-aux-eleves-et-etudiants La photo de famille avec les autorités municipales
Société

La mairie de Koumassi a offert des prises en charge d’une valeur de 150 millions de francs cfa à 1511 élèves et étudiants de la commune, le vendredi 30 septembre 2022, en présence de leurs parents.

La traditionnelle cérémonie de remise de prise en charges aux élèves et étudiants de la commune de Koumassi a eu lieu, le vendredi 30 septembre 2022, à la salle de mariage de la mairie, en présence des bénéficiaires et parents d’élèves. Pour cette 4ème édition, la mairie a offert des prises en charge d’une valeur de 150 000 000 francs cfa à 1511 élèves et étudiants de la commune.

1511 dossiers de prise en charge acceptés sur 1542 demandes

En effet, sur 1542 dossiers de prise en charge traités, 1511 ont été acceptés quand 31 ont été rejetés pour diverses raisons.

Le président de la commission des affaires sociales et culturelles, Ibrahim Sanogo, représentant le maire Cissé Bacongo, a laissé entendre que ce dernier a mis la jeunesse et l’éducation au cœur de son programme.

« L’éducation des enfants est une priorité chez le maire Cissé Ibrahima Bcaongo. Cette année, avec nos partenaires, on a fait en sorte qu’on puisse avoir le maximum de prises en charge », a-t-il expliqué, avant d’ajouter : « Nous souhaitons que ces prises charge aident les élèves à donner le meilleur d’eux-mêmes et que l’année académique 2022-2023, soit couronnée de succès ».

Pour sa part, le Conseiller Touré Souleymane a fait savoir que le maire Cissé Bacongo se soucie de l’avenir des enfants. Pour l’occasion, il a présenté l’Honorable Kader Abdramane Ouattara, qu’il a enseigné, comme un exemple. « Voyez ce jeune député. J’ai été son maitre dans cette commune. Aujourd’hui, il est au-dessus de moi dans la hiérarchie. C’est cet exemple que je voudrais montrer », a-t-il souligné, avant d’exhorter les bénéficiaires au travail : « Vous n’avez pas autre chose à faire que de travailler ».

Dans son intervention, l’Honorable Kader Abdramane Ouattara a fait remarquer que le maire Cissé Bacongo se préoccupe tellement de l’éducation des élèves qu’il réhabilite les écoles de la commune à hauteur de 400 millions de francs par an. « Le ministre Cissé Bacongo fait son travail. Il fait sa part dans l’éducation des enfants de notre commune. Je voudrais demander aux parents de faire également leur part », a-t-il dit, avant de demander aux apprenants de tourner le dos à la violence.

« Il est possible de naitre à Koumassi, de grandir à Koumassi et de devenir une autorité au plan national »

Natif de Koumassi où il a fait le primaire et le secondaire avant d’aller à l’université, il a levé un coin du voile sur son parcours professionnel et surtout sur le soutien du maire Cissé Bacongo grâce à qui il est aujourd’hui « le plus jeune député de l’histoire politique de Koumassi ».

« Il est possible de naitre à Koumassi, de fréquenter à Koumassi et de devenir une autorité au plan national. Je vous encourage sur cette voie et non sur celle de la violence », a-t-il conseillé.

Au nom des parents d’élèves, Aboa François a remercié le maire pour tout ce qu’il fait pour les élèves et étudiants de la commune. « Il nous a enlevé une épine du pied. On ne peut que le remercier et lui souhaiter bonne continuation », a-t-il dit.

Au nom des bénéficiaires, Mlle Fatimaté Zaharaho a remercié les autorités de la commune et promis de travailler pour être les élites du pays de demain. « Vous pouvez compter sur nous. On vous le promet », a-t-elle promis.