Côte d'Ivoire

Journée mondiale de l’Architecture : Bruno Koné fait des recommandations aux architectes…

Publié le
journee-mondiale-de-l-architecture-bruno-kone-fait-des-recommandations-aux-architectes Le ministre de la Construction Bruno Nabagné Koné
Société

Le ministre de la Construction, Bruno Nabagné Koné, a exhorté, le lundi 3 octobre 2022, les architectes à donner à l’architecture la place qui lui revient dans l’aménagement des villes en Côte d’Ivoire.

Dans une déclaration le lundi 3 octobre 2022, le ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, Bruno Koné, a exhorté les architectes à donner à l’architecture la place qui lui revient dans l’aménagement des villes en Côte d’Ivoire, tout en œuvrant à la rendre accessible à toutes les couches et tranches de la population.

Le thème retenu par l’Union internationale des Architectes

Il s’exprimait à l’occasion de la Journée mondiale de l’Architecture, célébrée ce 3 octobre 2022. Le thème retenu pour cette année par l’Union internationale des Architectes est « L’architecture pour le bien-être ».

Pour le ministre Bruno Nabagné, les enjeux actuels de développement doivent nécessairement intégrer les problématiques liées à la croissance urbaine. Car, selon lui, lorsque l’urbanisation est spontanée, peu structurée et non coordonnée, il est difficile que les objectifs d’équité, d’accès aux services de qualité et de durabilité soient atteints. A contrario, a-t-il poursuivi, une bonne gestion de l’urbanisation peut contribuer fortement au bien-être des populations, améliorer leur productivité et impacter positivement la croissance économique.

Bruno Koné a expliqué que les architectes contribuent par leur art, à améliorer le bien-être physique, émotionnel, financier et social de l’humanité, tout en ayant un impact positif sur l’environnement.

Dans le but d’offrir un cadre de vie sain et agréable aux citoyens, le ministre a rappelé que le gouvernement, sous l’impulsion du Président Alassane Ouattara, a renforcé le cadre législatif et réglementaire régissant l’architecture et les architectes.

« Ces réformes et actions permettront de mieux lutter contre les constructions anarchiques et non règlementaires »

D’autres actions et réformes ont également été menées pour sécuriser davantage l’environnement bâti et créer un cadre de vie à la fois sûr et décent

« Ces réformes et actions permettront de mieux lutter contre les constructions anarchiques et non règlementaires, de renforcer le rôle des professionnels du secteur, notamment des Architectes, et de mieux structurer le développement de nos villes, afin d’assurer à nos populations, un environnement qui contribue davantage à leur bien-être », a-t-il fait savoir.

Dans ce contexte nouveau, a-t-il dit, l’Architecte devient un apporteur de solution, et l’innovation architecturale se met au service de la croissance économique, de la transition écologique, et de la réduction des inégalités.

Pour finir, le ministre a appelé les populations à changer de modes de vie ainsi que la manière de penser les villes et le cadre bâti. « Les Architectes, les Urbanistes, les Géomètres-experts, les Ingénieurs, etc. sont à notre disposition pour nous aider à relever ce grand défi de notre temps », a-t-il conclu.

Source : Cicg

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.