Abidjan

Notation financière : la commune du Plateau décroche un triple bbb+ (investment grade)

Publié le
notation-financiere-la-commune-du-plateau-decroche-un-triple-bbb-investment-grade Le député-maire du Plateau, Jacques Ehouo (à gauche), recevant sa note des mains de Stanislas Zézé
Société

L’agence de notation financière Bloomfield Investment a attribué la note de BBB+ à la Mairie du Plateau, lors de la cérémonie organisée, le mardi 4 octobre 2022, à l’hôtel Pullman au Plateau.

Le député-maire du Plateau, Jacques Gabriel Ehouo, et son Conseil municipal ont décidé de soumettre la collectivité à la notation de l’agence de notation financière panafricaine Bloomfield Investment Corporation. Au bout d’un long processus (2 mois) d’étude et d’analyse du fonctionnement de la mairie et des services de la commune ainsi que des projets mis en place, cette agence a attribué la note BBB+ à long terme et A1- à court terme.

Le ministère de tutelle représenté à la cérémonie

La cérémonie d’attribution de la note a eu lieu, le mardi 4 octobre 2022, en présence du directeur général de la direction générale de la décentralisation et du développement local (DGDDL), Fidèle Yapi, représentant le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Diomandé Vagondo.

Selon le PCA de cette agence de notation financière, Stanislas Zézé, BBB+ à long terme et A1- à court terme veut dire que la commune du Plateau est en note d’investissement. « A long terme, sa capacité à faire face aux obligations au-delà d’un an et les fondamentaux de la commune sont bons. C’est le risque modéré, mais la catégorie supérieure du risque modéré », a-t-il indiqué.

Il a précisé que la note A1- qui est une note d’investissement montre bien qu’à court terme (à moins d’un an), la mairie a suffisamment de liquidité à faire face à ses obligations financières. « Ces deux notes mettent la commune du Plateau dans une situation de crédibilité qui permettrait d’accéder au marché des capitaux sans garantie », a-t-il ajouté.

Le fait de se faire noter a des avantages. Primo. « C’est montrer patte blanche. Vous allez sur le marché de levée de fonds, il faut que vous montriez que vous soyez capable et volontaire de rembourser », a dit Stanislas Zézé.

Secundo, la note sert aussi de tableau de bord. « Pour le chef de la collectivité locale, c’est important pour lui d’évaluer sa capacité de gestion, sa capacité de faire face à ses obligations financières », a-t-il souligné.

Tertio, la notation financière est un outil pour corriger certaines imperfections. « Spécialement dans la décentralisation, cette notation va mettre en relief les faiblesses de la décentralisation qui permettrait au gouvernement central de prendre les mesures adéquates pour pouvoir faire évoluer la réglementation de la décentralisation qui doit s’adapter à l’évolution de l’environnement », ajoute Zézé.

« Nous avons beaucoup d’ambitions pour le Plateau de demain »

On devine aisément la joie du député-maire du Plateau, Jacques Ehouo. « Nous sommes très contents. Cette note, nous l’attendions. Nous avons beaucoup de projets, nous avons beaucoup d’ambitions pour le Plateau de demain pour que le Plateau devienne une cité smart », a-t-il déclaré.

Cette note attribuée au Plateau, Jacques Ehouo pense que cela permettrait au Conseil municipal de pouvoir mobiliser des ressources additionnelles pour pouvoir réaliser les différents projets de la commune.

Quant au DGDDL, Fidèle Yapi, il a remercié Jacques Ehouo de l’avoir invité à « cette cérémonie qui marque le début d’un nouveau challenge ». Il a félicité le conseil municipal et fait savoir qu’ils suivent de près les actions posées dans la commune du Plateau, qui montrent son dynamisme.

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.