Côte d'Ivoire

Collège Moderne Aka Aouelé d’Aboisso : une élève et sa professeure se bagarrent, les enseignants en grève

Publié le Modifié le
college-moderne-aka-aouele-d-aboisso-une-eleve-et-sa-professeure-se-bagarrent-les-enseignants-en-greve
Société

Les enseignants du Collège Moderne Aka Aouelé d’Aboisso, observent un arrêt de travail de 48 heures depuis le lundi 21 novembre 2022, à la suite d’une bagarre entre une professeure et une élève dudit collège.

Débrayage au Collège Moderne Aka Aouelé d’Aboisso. Depuis le lundi 21 novembre 2022, les enseignants dudit collège observent un arrêt de travail consécutif à une bagarre entre Mlle O.J. élève en classe de 4ème 4 et sa professeure d’anglais, Miss Dadi.

Une attitude condamnable de l’élève…

Selon nos sources, la jeune élève a eu un comportement désobligeant vis à vis de sa professeure, lors du cours d’anglais. Toute chose qui a mis les nerfs de l’enseignante à fleur de peau. En rogne, Miss Dadi se serait dirigée vers son élève pour essayer de lui porter main.

Mais l’apprenante qui n’a rien à envier aux as des arts martiaux aurait bloqué sa professeure, avant de la repousser vigoureusement. C’est alors que Miss Dadi se serait servi d’un petit seau d’eau pour tenter de renverser le contenu sur son élève. Là encore, la jeune fille a sorti de sa boite à outils quelques techniques des arts martiaux pour empêcher l’enseignante de renverser l’eau sur elle.

Par solidarité, ses collègues ont décidé d’un arrêt de travail de 48 heures depuis la scène

Le mercure est monté dans la classe et la professeure est sortie toute fâchée pour expliquer la situation aux responsables du collège. Par solidarité, ses collègues ont décidé d’un arrêt de travail de 48 heures depuis la scène.

Pour rappel, le Collège Moderne d’Aboisso (Ex-CMA) est officiellement devenu Collège Moderne Aka Aouélé d’Aboisso (CM3A), du nom du Président du Conseil économique, social, environnemental et culturel (CESEC) et président du conseil régional du Sud-Comoé, le vendredi 31 mai 2019, au cours d’une cérémonie organisée au sein de l’établissement.

A l’occasion, la directrice régionale de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle (DRENETFP) à Aboisso, Mme N’Goran Akoua, s’adressant au Dr Eugène Aka Aouelé, alors ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique a fait cette déclaration. « Monsieur le ministre, l’arrêté n°0103 du 10 août 2018 MEN/ETFP portant changement de dénomination du collège moderne d’Aboisso traduit clairement, fidèlement la pensée reconnaissante de toute la Côte d’Ivoire à votre endroit, pour vos nombreuses qualités unanimement reconnues ».

Pour Mme N’goran Akoua, le choix du ministre témoigne de son engagement à l’action éducative. Selon elle, il a contribué à accroitre le nombre d’établissements secondaires publics de la région du Sud-Comoé, estimé à 25, faisant de cette région, la plus nantie en la matière.

Elle a présenté Aka Aouélé, ancien élève du cours complémentaire d’Aboisso devenu Collège Moderne, comme un homme du devoir, d’honneur et de la réussite par le travail, un modèle qu’elle a invité les élèves à copier.

Cette invite doit encore retentir au Collège Moderne Aka Aouelé d’Aboisso au moment où Mlle O.J., jeune élève en classe de 4ème 4, vient de s’illustrer de la mauvaise manière qui soit.

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.