Fonds de soutien à la presse : Plus de 150 millions FCFA distribués aux médias

Publié le
fonds-de-soutien-a-la-presse-plus-de-150-millions-fcfa-distribues-aux-medias Cet soutien vient en appui à la politique d'accompagnement aux médias
Société

L’Agence de soutien et de développement des médias (ASDM) née sous les cendres de l’ex-Fonds de soutien et de développement de la presse (FSDP) a organisé une cérémonie de remise de subventions, au titre de l’année 2022, aux Organisations professionnelles des Médias (OPM), ce mercredi 30 novembre 2022, au siège de cette institution à Abidjan-Cocody. 

C’est au total 152 240 000 FCFA qui a été distribué à 9 organisations professionnelles dont le GEPCI (41 040 000 FCFA), l’UNJCI (56 200 000 FCFA), URPCI (10 millions F CFA) pour ses charges de fonctionnement, SYNAPPCI (5 millions FCFA) pour l’organisation de son congrès extraordinaire, MS-MÉDIAS (15 millions FCFA) pour des journalistes Seniors, PNCI ( 5 millions FCFA)  pour l’aider l’organisation des Awards de la presse numérique , CPACI (10 millions F CFA) pour l’organisation de la nuit ivoirienne du 7è Art et de l’audiovisuelle, APS-CI (5 millions FCFA ) pour concourir à ses charge  de fonctionnement et l’Association tache d’encre ( 5  Millions F CFA) pour soutenir la 6ème Festival  international  des dessins de presse dénommé Cocobulles.  

Financement des médias

« Cette cérémonie s’inscrit dans le cadre de sa mission d’appui aux médias. Cette subvention est destinée à financer les charges de fonctionnement des OPM, des assemblées générales électives, des activités coopératives dont les événementiels et des formations auprès de l’ISTC Polytechnique, des projets d’intérêt corporatiste ainsi que l’allocation viagères à des journalistes seniors », a affirmé Méité Sindou, directeur général de l’ASDM.

Selon lui, cette cérémonie de remise de subventions inscrit dans la grande vision du Président de la République, Alassane Ouattara de soutenir l’écosystème des médias en Côte d’Ivoire. « Cet appui aux médias vient traduire toute la volonté étatique de faire des médias en Côte d’ivoire un secteur économique à part entière », a-t-il dit Avant d’ajouter que l’objectif de l’ASDM est d’atteindre les 11 milliards F CFA qui représentent 0, 01% du budget de l’Etat de Côte d’Ivoire.

" Appui à la politique nationale d’accompagnement des médias"

Aussi a-t-il annoncé le don de de matériels d’une enveloppe de 90 millions FCFA les jours à venir au profit du Réseau des professionnels de presse en ligne   de Côte d’ivoire (Repprelci).   

« C’est un excellent cadeau de noël de l’ASDM en cette fin d’année qui donne un réel espoir à la stratégie mise en œuvre par l’Etat de Côte d’Ivoire dans sa politique d’accompagnement des médias », a déclaré Agnès, Kraidy, conseillère technique, représentant le ministre de la Communication et de l’Economie numérique. Avant d’appeler les professionnels du secteur à une synergie d’actions pour que ce projet devienne une réalité.   

Au nom des OPM Concernées, Jean-Claude Coulibaly, président de l’Unjci a exprimé sa reconnaissance à l’Eta et à l’Asdm. Avant d’indiquer que le secteur des médias traverse une crise profonde, du fait de l’effet cumulé des différentes crises mondiales, ce concours financier constitue donc une véritable bouffée d’oxygène pour les acteurs des médias.