59ème édition de l’opération grand ménage à Yopougon Siporex : L'ONG LARNP appelle à un changement de comportement

Publié le Modifié le
59eme-edition-de-l-operation-grand-menage-a-yopougon-siporex-l-ong-larnp-appelle-a-un-changement-de-comportement Les caniveaux du quartier siporex ont été curés par l'Ong à l'occasion de la 59 édition de l'opération grand menage
Société

L'ONG "la rue n'est une poubelle" (LARNP) réaffirme son engagement dans la lutte citoyenne contre l'insalubrité en Côte d'Ivoire à travers l'opération ''grand ménage". 

La question de l'insalubrité demeure une préoccupation en Côte d'Ivoire. Dans le but de lutter contre ce fléau qui constitue une menace sanitaire et environnementale, le gouvernement a entrepris et continue de mener de nombreuses actions. Au regard de l’intérêt collectif qu’elle porte, plusieurs initiatives citoyennes sont nées en appui à cette lutte pour l'amélioration du cadre de vie des populations. C’est dans ce cadre que s’inscrit "l’opération grand ménage" initiée par l’ONG "la rue n’est une poubelle", dont le lancement officiel de la 59ème édition a eu lieu ce samedi 3 décembre 2022 dans la commune de Yopougon, cité Siporex. 

Sensibilisation à la salubrité

A l'occasion, le président de l'ONG, Jérôme Bitti a expliqué le choix de Yopougon Siporex pour cette édition de l’opération de grand nettoyage qui vise la propreté de la commune d’Abidjan. "Siporex c’est l’entrée de Yopougon, c’est la vitrine de la commune. Si Siporex est propre toute la commune sera propre", a-t-il indiqué ajoutant "Cette occasion va nous permettre de contribuer, avec l'appui des populations, à la propreté de Yopougon dans le cadre de la 59ème édition de l'opération le grand ménage". 

Notons qu'au cours de cette sensibilisation, l'Ong a mobilisé la population de la cité au curage des caniveaux devenus les dépotoirs par excellence des commerçants et visiteurs. Aussi le ramassage ordures et des déchets encombrants.

L'Ong attend faire de la sensibilisation son arme de lutte contre l’insalubrité avec pour slogan "changeons de mentalité, la rue n’est une poubelle". Ainsi Jérôme Bitti a lancé un appel au changement de comportement. 

" Il faut que les gens arrêtent de jeter les ordures dans les rues"

"Nous voulons faire changer les comportements et les habitudes de nos populations. Il faut que les gens arrêtent de jeter les ordures dans les rues. Elles ne doivent pas être des poubelles. On veut des rues propres par ce que la propreté c'est la santé. (…). Nos rues sont les miroirs de nos villes", a interpellé le premier responsable de l’ong la rue n’est une poubelle, avant d’annoncer une sensibilisation massive de prise de conscience à travers l'installation de pancartes d'interpellations dans les rues et l’entrée des villes de Côte d’Ivoire.

Par ailleurs, il a salué la solidarité du gouvernement aux ONG œuvrant dans le secteur de la salubrité, qui selon lui démontre à quel point le gouvernement attache du prix au changement de comportement. "Pour notre part nous affirmons que nous nous inscrivons résolument dans la lutte contre l'insalubrité pour une Côte d'Ivoire belle et propre", a-t-il conclu. 

Pour sa part, le représentant le cabinet du ministère de l'Hydraulique, de l'Assainissement et e la salubrité, Hervé Kouakou a félicité l’initiative de l’ONG LARNP et a assuré l’accompagnement du ministère à se programme de lutte contre l’insalubrité. ET ce à travers "des appuis en matériels de salubrité, appuis institutionnels et financiers", indiqué le chargé d’étude au cabinet du ministère.