Formation syndicale : 27 syndicalistes reçoivent leur certificat de la Friedrich -Ebert -Stiftung

Publié le
formation-syndicale-27-syndicalistes-recoivent-leur-certificat-de-la-friedrich-ebert-stiftung
Société

Dans le cadre du programme de formation  de l'académie des jeunes syndicalistes, la fondation Friedrich -Ebert -Stiftung a procédé à la remise des certificats de la 4e promotion le samedi 3 décembre 2022.

Au terme de dix (10) mois de formation, de mars 2022 à décembre 2022, les 13 femmes et 14 hommes leaders de syndicats sont enfin prêts à relever de nouveaux défis pour l'amélioration des conditions de travail de leurs collègues. De Grand-Bassam, Korhogo, à Daoukro et San-Pedro les formateurs ont pu se faire une idée des réalités du terrain.

Et le représentant résident de la FES, Félix Gerdes, était aux côtés des participants. Il a noté leur maturité ce qui dénote d'un bon espoir pour le syndicalisme ivoirien qui selon lui doit s'élargir.

<< J'ai suivi cette promotion. J'ai aimé être avec vous et aussi témoigné de votre évolution. J'ai vu des syndicalistes matures dans leurs attitudes,  dans leur comportement, dans leur orientation. Nous avons beaucoup d'espoir pour le futur du milieu syndical et de la société ivoirienne. J'ai confiance que vous allez progresser dans la lutte syndicale. Vous avez une responsabilité envers les travailleurs et élargir la base syndicale en allant vers ceux qui n'ont pas de représentation >> a-t-il indiqué .

Éviter la confusion

Conseiller politique de la fondation, Séraphin Konan Kouamé qui pilote tout ce programme a demandé aux syndicalistes formés de ne pas faire des amalgames.

<< Un syndicaliste n'est pas un chef d'entreprise, ce n'est pas non plus être dans le top management. Un syndicaliste, c'est être avec les gens. Ne faires pas de vos poches de responsabilité, aujourd'hui ou demain, des postes acquis. Vous êtes là pour vos camarades. Vous n'êtes pas et vous serez pas les boss. Ne pensez pas que vous êtes en train d'être formés pour être des boss>> a-t-il prévenu.

Il a par ailleurs rappelé à ces syndiqués de ne pas perdre de vue la base. Et de promouvoir la solidarité.

<< Un syndicaliste qui perd les liens avec la base est foutu. C'est la base qui fait le syndicaliste et le pilier fondamentale du syndicalisme c'est la solidarité. Apprenons à être solidaire. Vous êtes le baromètre au niveau de la vie sociale en Côte d'Ivoire, en Afrique et dans le monde. Apportez votre pierre. Je vous fais confiance >> a-t-il notifié.

Mickael Boka, au nom de ses camarades a fait savoir qu'ils conserveront la flamme du syndicalisme en Côte d'Ivoire. << La 4e promotion, ensemble, nous allons attaqueres défis. Nous nous engageons à entretenir cette flamme du syndicalisme pour qu'elle reste allumée >>.

Notons que ce programme existe depuis 2018.