Côte d’Ivoire

Médias : Des journalistes renforcent leurs capacités sur la lutte anti-microbienne

Publié le Modifié le
medias-des-journalistes-renforcent-leurs-capacites-sur-la-lutte-anti-microbienne
Société

Plusieurs journalistes de la région du Bélier ont pris part à un atelier de renforcement de capacités sur la lutte anti microbienne le 6 décembre 2022.

Dans le cadre de la semaine nationale de la lutte contre la résistance antimicrobien (RAM), une équipe du Groupe Technique de Travail RAM conduit par prof Guessennd Nathalie s'est rendue à Yamoussoukro le 6 décembre 2022 pour le renforcement de capacité des journalistes pour les amener à contribuer efficacement aux activités de lutte contre la RAM. 

Plus de 15 journalistes présents à cet atelier 

Cet atelier a réunit une quinzaine de journalistes venus de Yamoussoukro et ses environnants. Ils étaient composés de journalistes de la presse écrite, presse en ligne, journalistes audiovisuels et des blogueurs. Ouvrant l'atelier d'orientation des journalistes sur les résistances aux antimicrobiens (RAM), le point focal national prof Guessennd Nathalie a indiqué que les journalistes doivent être des ambassadeurs dans la lutte contre la RAM auprès de la population et des professionnels de la santé.

Nous formons les journalistes pour qu'ils aient des notions nécessaires pour aller vers la population pour les convaincre d'avoir une attitude pour la lutte contre la RAM

"La sensibilisation sur la RAM est l'un de nos piliers parce que la connaissance du fléau est le point de départ de cette lutte, nous formons les journalistes pour qu'ils aient des notions nécessaires pour aller vers la population pour les convaincre d'avoir une attitude pour la lutte contre la RAM." a-t-elle souligné 

Jeanne Aka Brou de la structure Breakthrough ACTION a affirmé que cet atelier est une grande opportunité pour les professionnels des médias pour avoir toutes les informations sur la RAM. Elle a souligné que la RAM fait rage et que les professionnels de médias doivent s'engager aux côtés de tous ceux qui ont pour objectif de lutter contre cette pathologie. 

La résistance aux antimicrobiens est la résistance d'un microorganisme

Elle a réitéré, au nom du directeur pays de Breakthrough ACTION, Protais NDABAMENYE l'engagement de sa structure à accompagner le GTT RAM dans la mise en oeuvre des activités de sensibilisation, de mobilisation des populations pour arriver à lutter efficacement contre la RAM en Côte d'Ivoire. La résistance aux antimicrobiens est la résistance d'un microorganisme ou microbe à un médicament ou antimicrobien auquel il était jusque-là sensible.

Face à la menace sanitaire que représente la RAM, la Côte d’Ivoire a défini une politique de lutte, conformément au Règlement Sanitaire International (RSI 2005), qui est un cadre d’affirmation de sa vision pour la lutte, selon l’approche « Une seule santé ». Cette vision est en cohérence avec les orientations déjà énoncées dans son plan d’Action National de Sécurité Sanitaire (PANSS 2018).

Les journalistes ont été satisfaits de cette formation

Le professeur titulaire Dadié Thomas Enseignant chercheur UFR sciences des techniques des aliments dans sa formation auprès des journalistes a souligné que la question de la résistance aux antimicrobiens est une question d'envergure mondiale, l'aspect sensibilisation ne peut se sans les professionnels de Médias. Pour lui, cette formation c'est de faire connaître l'enjeu de la situation de la RAM et diffuser l'information auprès de la population. Les journalistes ont été satisfaits de cette formation et ont souhaité que cela s'étende sur plusieurs jours pour mieux en tirer profit.