Média : Le conseil fédéral des commerçants lance son organe de presse "la gazette du commerçant"

Publié le Modifié le
media-le-conseil-federal-des-commercants-lance-son-organe-de-presse-la-gazette-du-commercant
Société

Les Acteurs du Commerce de  Côte d’Ivoire disposent désormais d’un canal d’expression, le mensuel dénommé "La Gazette du Commerçant". Le lancement officiel du magazine a eu lieu le vendredi 20 janvier 2023 à Abidjan Plateau, en présence d’un parterre d’invités.

Edité par le groupe "Gbich Éditions" dirigé par Zohoré Lassane, promoteur des journaux GBICH, GO MAGAZINE et ALLO POLICE, c’est un mensuel en format tabloïd évolutif de 20 pages, dont huit en couleur et 12 en simili. Tiré à 5000 exemplaires pour sa première parution, avec un coût unitaire de 500 F, ce support d’informations comporte des rubriques variées. Il s’agit surtout de l’éditorial intitulé "Parole de commerçant", "Gros plans sur...", "Le CFC-CI en mouvement" pour ne citer que quelques-unes.

Donner la bonne et précise information sur les actions des acteurs du commerce ivoiriens

« La Gazette du Commerçant est l’organe d’information par excellence des acteurs du commerce de Côte d’Ivoire. Initié sous le leadership syndical de l’honorable Soumahoro Farikou, il est exécuté et mis en chantier par le Conseil Fédéral des Commerçants de Côte d’Ivoire (CFC-CI) », a dévoilé le président dudit conseil, Ouattara Lamine. En tant que fondateur, il a insisté sur les objectifs stratégiques majeurs du magazine. Il entend « donner la bonne et précise information sur les actions des acteurs du commerce ivoiriens, leurs activités, à l’attention de l’opinion publique nationale et internationale », a justifié le président du CFC-CI. Mais le magazine a aussi pour ambition « de faire une remontée des douloureuses et émouvantes épreuves que les acteurs du commerce vivent souvent sur le terrain, mais insuffisamment médiatisées, notamment les incendies de marchés, les déguerpissements sauvages ».

Intervenant par la suite, le président de la cérémonie, Farikou Soumahoro, a fait savoir que ce journal se veut une tribune pour « faire connaître à l’ensemble des populations le rôle que jouent les commerçants, les acteurs du commerce du pays. Il servira également de moyen pour sensibiliser, former et éduquer ces acteurs ». Avant de solliciter le concours et l’adhésion de tous, « pour que ce journal puisse aller de l’avant ». Dr Ranice BAH-KONÉ, Secrétaire Exécutive, du Conseil National de Lutte Contre la Vie Chère ( CNLVC) représentait, elle, le Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba, Haut patron de l’événement. « La lutte contre la vie chère qui est une priorité du Gouvernement, se poursuivra cette année 2023 avec beaucoup plus d'engagement, de fermeté et de pédagogie aussi. Le Ministère salue cette initiative qui va dans le sens de la synergie d'actions avec la FENACCI et le CFC-CI », s'est-elle réjouie.

L’ensemble des acteurs du commerce doit se l’approprier pour le renforcement de leurs capacités

Se félicitant de la parution de ce premier numéro, elle a fait le constat que"La Gazette du commerçant, répond à un besoin  jusque-là non satisfait, et vient combler un vide ». Elle a enfin rassuré les promoteurs du soutien de la tutelle afin que ce projet soit une réussite totale, bénéficie de la collaboration de la tutelle, tout en invitant "l’ensemble des acteurs du commerce à se l’approprier pour le renforcement de leurs capacités, et obtenir des informations  importantes sur leur domaine d’activité ». M. COULIBALY Issiaka, représentant, M. TOURÉ Faman, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire, Parrain de la cérémonie, a quant à lui « traduit toute la disponibilité de l'institution consulaire à accompagner cet outil d'informations qui donne de la visibilité au secteur du commerce en Côte d'Ivoire ».

Les partenaires présents, notamment LE CLUB ABIDJAN VILLE DURABLE, LA CONVENTION NATIONALE DE LA SOCIÉTÉ CIVILE IVOIRIENNE, LE CEPICI, LE CEFCC, les Organisations professionnelles de commerçants, telles que la Plate-forme des Associations de Commerçants de la Commune d 'Abobo (PACA) et la Centrale des Commerçants de Côte d'Ivoire, étaient représentées par le Président KONÉ Abdramane et le Président TIMYU Moustapha. les sections du CFC-CI des régions des GRANDS-PONTS (Grand-Lahou) de l'AGNEBY-TIASSA (Agboville), du BÉLIER et du DISTRICT AUTONOME DE YAMOUSSOUKRO, du TONKPI (MAN) DU GUEMON (DUEKOUÉ) DU GBEKÉ ET DU HAMBOL et du CAVALLY (BLOLEQUIN) ont été les témoins privilégiés de cette nouvelle page de leur Fédération.

Une forte délégation de la dynamique section de BINGERVILLE conduite par Maman LOUVEL,  entourée de ses principaux collaborateurs, GBA Tiemoko et BENIÉ, pionnière de la construction des équipements de commerce par les commerçants eux-mêmes, avec le marché belle-vue qui sera bâti sur environ 11 hectares et accueillera les sinistrés de l'ex marché de ladite commune, a pris une part active dans l'organisation de la cérémonie.

L'éditeur Zohoré Lassane a présenté les caractéristiques techniques du journal quand le gérant et le représentant légal, OUATTARA Lamine a fait ressortir le contexte de création et le contenu dudit journal. L'homme d'expérience des médias nationaux et internationaux, M. Emmanuel KOFFI a inondé l'assistance de son savoir riche et prodigué des conseils avisés aux promoteurs pour une meilleure qualité de la prochaine parution prévue pour le mois de mars prochain. Le modèle économique du magazine repose sur la vente, la publicité et l’organisation d’événements (tables rondes, salons, formations...). Il est également prévu des numéros spéciaux consacrés à des secteurs d'activité en plein essor ou qui ont besoin de visibilité.La distribution se fera via les réseaux CFC-CI sur l’ensemble du territoire national.