Santé : L'impact du café sur la grossesse

Société
Publié le Source : L'inter
sante-l-impact-du-cafe-sur-la-grossesse

Le café et la caféine peuvent être consommés par la femme pendant la grossesse, mais de manière modérée.

C'est ce qui ressort d'études de spécialistes en gynécologie. Les dernières recommandations de ces études parlent de moins de 200 mg de caféine par jour, soit en pratique une tasse de café par jour. Le communiqué du mois de mai du programme Ignite, dont nous avons reçu copie, précise que la plupart des sociétés savantes spécialisées en gynécologie et en nutrition considèrent qu’une consommation modérée de caféine pendant la grossesse n’est pas associée à des problèmes de fertilité ou de diminution du poids des nouveau-nés.

Toujours selon le document, une consommation de plus de 335 mg de café, c'est-à-dire moins de 2 mg de caféine, est consommée par l’enfant à travers le lait maternel. « Bien qu’une consommation importante de caféine par lafemme allaitante puisse entraîner une irritabilité et des troubles du sommeil chez l’enfant, aucun effet néfaste n’a été rapporté avec une consommation modérée de caféine de 2 ou 3tasses de café par jour.

L’Académie américaine des pédiatres considère que la caféine peut être utilisée par la femme allaitante, de préférence, consommer le café après et non avant d’allaiter », précise le communiqué.

De même, il ressort de tout cela que plusieurs études chez la femme enceinte n’ont pas montré de relation entre la consommation de caféine et le poids des nouveau-nés. Des études ont aussi été menées sur la consommation de caféine et le risque d’avortement, avec des résultats contradictoires.

Cependant, révèle le communiqué, beaucoup d’études épidémiologiques chez la femme enceinte n’ont pas mis en évidence une relation entre la consommation de caféine ou de café et le risque de malformation congénitale.

I.B.

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.