Taekwondo: Les plus de 40 ans ont fait le show au championnat national de Poomsea


09/03/2012
Les lauréats étaient heureux de présenter leurs trophées
La Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD) a organisé le championnat national de poomsae (lire ''POUM-SÉ'') au Gymnase des Sapeurs-Pompiers Militaires d’Adjamé (GSPM).

Lors de ces retrouvailles, les plus de 40 ans ont prouvé au public qu'ils ont encore du talent à revendre. Cette épreuve technique a opposé plus de 75 taekwondo-ins de 10 à 50 ans, issus des différentes ligues nationales. Au programme, les athlètes ont été confrontés dans des épreuves par paire et trio (hommes et dames) dans les catégories juniors 1 (10-13 ans), juniors 2 (14-17 ans), seniors 1 (18-30 ans), seniors 2 (31-40 ans), masters 1 (41-50 ans) et masters 2 (plus de 50 ans).

A noter la prestation très remarquée de la Ligue de Gagnoa lors de cette compétition. Les finales ''paire'' et ''trio'' ont été âprement disputées. Les officiels ont dû recourir à un poomsea supplémentaire pour départager les compétiteurs. La Direction Technique Nationale (DTN) s’est réjouie de la forte mobilisation des athlètes ‘Master’ (Plus de 40 ans) pour cette compétition. Me Apolos Lellou, Responsable de la démonstration pour la Coupe du Monde Francophone de Taekwondo, a eu une belle occasion pour renforcer son effectif afin d’honorer la Côte d'Ivoire lors de cette compétition internationale les 16 et 17 juin 2012 au Palais des Sports de Treichville. Le lendemain dimanche 4 mars, 144 athlètes (98 garçons et 46 filles) ont disputé les championnats nationaux de combat dans les catégories juniors (17-18 ans) et cadets (15-16 ans), filles et garçons.

La bataille pour le titre de champion dans les différentes catégories et la détection de talents en vue de renforcer les équipes nationales de combat, étaient entre autres, les deux enjeux majeurs de cette compétition qui s'est déroulée sous la supervision de la DTN dirigée par Maître Koné Souleymane. Ce rendez-vous était donc pour les techniciens, un bon test d'évaluation des athlètes, pour renforcer l'équipe nationale juniors qui prépare activement les prochains championnats du monde en Egypte (1er - 8 avril).

Au terme des confrontations de dimanche, dans la catégorie des -60kg, Mlle Gnanzou Brou (Ami du club Tchemmin) d'Abobo, a remporté la palme de la meilleure athlète féminine. Tandis que Djahia Jacky (-55kg) du club Satellite de Port-Bouet, s'est imposée comme la meilleure chez les juniors féminins. Chez les cadets, Wawota Coulibaly de Ineka de Koumassi, a remporté le titre de meilleur cadet masculin au niveau des -56kg. Sidibé Lamine (-59kg) de Jeunesse 1 de Treichville, a est monté sur la plus haute marche du podium chez les juniors masculins. Yamoussoukro s'est signalé au niveau des arbitres avec l'exploit de Séry Roger.

A.CAMARA

Alphonse Camara

|

  • SOURCE: L'inter

1 | 2