Football: Ligue1

L'entraîneur de l'Africa charge les arbitres

«On traite l'Africa comme un club étranger»
15/03/2012
Toto Nobile a une dent contre les arbitres
Après deux journées de Ligue 1, l'Africa Sport peine à prendre son envol. Dimanche dernier, les Aiglons ont concédé à nouveau le nul devant le Stella club d'Adjamé (0-0), après celui de mercredi dernier au stade Robert Champroux face à l'USC Bassam (0-0).

Malgré ces résultats en demi-teinte, l’entraîneur Salvatore Nobile se dit satisfait de son équipe. Cependant, le technicien italien des ''oyé'' a une dent contre les arbitres.

Selon lui, les directeurs du jeu traitent l’Africa comme un club étranger et non un club ivoirien. «Quand l'arbitre a sifflé la faute de main de Oulaï dans notre surface, il devait lui donner carton jaune, le deuxième, pour l'expulser du match. Pis, lorsque j'ai voulu avoir des explications à cela, le juge de touche m'a menacé. Je ne sais pas si ce sont des consignes qu'ils a reçues de la fédération, mais il m'a menacé. Franchement, je ne comprends pas cette attitude des arbitres», a révélé l'entraîneur des Aiglons, avant de préciser: «Je voudrais aussi revoir le film du hors-jeu sifflé contre mon joueur. Aujourd'hui, j'ai constaté que l'arbitre a pris des décisions, sans même que le juge de touche ait levé le drapeau. Je crois qu'il y a quelque chose qui ne marche pas. C'est vrai que nous devons juger notre travail et non celui des autres. Mais par rapport à mon équipe, je suis très content. Parce qu'il y a un bon esprit et une bonne animation du jeu. C'est vrai qu'on n'a pas marqué de but, mais ce n'est pas une situation voulue par les joueurs. Si on s'en tient au match contre Bassam, on aurait pu marquer cinq buts en première mi-temps. Je ne suis pas là pour juger les autres, mais je dis que nous sommes un club ivoirien, mais comme l'a dit mon joueur Ben, ce traitement infligé à l'Africa n'est pas celui d'un club ivoirien. C'est un arbitrage dirigé contre un club étranger. Cela ne me plaît pas».

Selon Salvatore Nobile, le plus important, c'est que l’équipe avance. «Sur le plan de l’animation du jeu, je vois l'Africa Sport progresser. En dehors de la deuxième mi-temps contre Bassam, je remarque que l'Africas'est toujours montré dangereux dans la surface de réparation de l’adversaire. Nous n’avons certes pas eu la victoire, mais je suis content pour l’équipe qui a montré un beau jeu et un bon esprit », a affirmé le technicien italien, après le match. Le patron du banc verte et rouge fait remarquer que l’Africa est une équipe compétitive. «Nous allons jouer jusqu’au bout, après on verra qui sera champion. Tout va se définir dans la dernière phase, la Super Division »,a prévenu Toto.


A.CAMARA

Alphonse Camara

|

  • SOURCE: L'inter

1 | 2