Football

1ère édition du Tournoi Nady Rayess

Olympe FC remporte le trophée
19/03/2012
L'équipe d'Olympe FC, vainqueur de la première édition du tournoi Nady Rayess
La finale de la 1ère édition du tournoi doté du trophée Nady Rayess, du nom du Pdg du groupe Olympe décédé le 02 janvier 2012, a eu lieu samedi dernier17 mars au Lycée Classique d'Abidjan.

La finale de la 1ère édition du tournoi doté du trophée Nady Rayess.

Un tournoi qui visait à rendre un hommage appuyé à l'illustre disparu. «Nous continuons de le pleurer. Nady a été pour moi un frère, une source d'inspiration que rien ne pourra effacer de nos coeurs. Ce tournoi est donc une occasion de nous souvenir de ses oeuvres, mais surtout d'immortaliser le grand homme qu'il fut», a situé avant l'entame du match, M. Samir Awili, Pdg du groupe Rodis, organisateur du tournoi, avant d'assurer qu'il pérennisera ce tournoi avec un plus grand écho les années à venir. Sensible à ce témoignage d'affection à son aîné défunt, M. Eugène Rayess a, au nom de la grande famille Rayess, traduit leurs remerciements à tous, particulièrement à M. Samir, et dit sa certitude que cet hommage rend heureux l'illustre disparu là où il se trouve. Invité à cette cérémonie, le maire de Cocody, M. Jean-Jacques Dogbo, a relevé la valeur de feu Nady Rayess dans le monde de la presse en Côte d'Ivoire et réitéré les condoléances de l'ensemble du conseil municipal à sa famille. Il a par ailleurs appelé les deux finalistes au fair-play, dans le sens d'un hommage mérité à feu Nady Rayess. Opposée pour l'occasion à l’Etoile d’Adjamé, l'équipe du groupe Olympe a particulièrement honoré la mémoire du président dudit groupe de presse (L'inter, Soir Info, Star Magazine) en enlevant le trophée en son hommage. Et ce, au terme d'un match riche en occasions de but et en suspense, tant chacune des équipes était résolue à marquer de son empreinte la 1ère édition de ce tournoi. Mais comme une prémonition, c'est Olympe FC qui engage véritablement les hostilités. Prenant l'ascendant dès l'entame du match, il concrétise sa domination à la 7è minute, pour le bonheur du personnel d'Olympe massivement présent. D'une attaque sur le côté droit de la défense de l’Etoile d’Adjamé, un centre est adressé sur le flanc droit. L'attaquant des Olympiens qui le reçoit, déborde son vis-à-vis et libère à son tour un centre-shoot. Le ballon est coupé au 1er poteau par le N° 10 d'Olympe FC, Bamba, pour l'ouverture du score (1-0). Ce but encaissé sonne le réveil chez l’Etoile d’Adjamé. Le match s'équilibre alors ; les occasions de but se succèdent de part et d'autre. C'est Etoile d’Adjamé qui à cette passe d'armes, sera le plus chanceux. Ayant hérité d'une passe judicieuse à la 30ème minute de jeu sur le flanc droit du camp d'Olympe FC, la défense ayant fait une mauvaise remontée, le N° 9 de l’Etoile d’Adjamé, Bassolé Aly, efface le dernier défenseur adverse et fait un retrait du côté gauche qui prend à défaut le gardien olympien. Son partenaire Mouhiédine dit ''Moustik'', en embuscade, pousse le cuir dans le filet vide d'Olympe FC pour l'égalisation (1-1). Ce sera du reste le score jusqu'à la pause. Fouettés dans leur orgueil, les joueurs d'Olympe sonnent la charge dès la reprise. Aux 3è, 4è puis 8è minutes de la seconde période, leur adversaire ne devra son salut qu'à la chance sur des occasions nettes de but. Surtout à la 23è minute, lorsque sur un retrait lumineux de l'attaquant olympien pour son partenaire en situation de scorer, le dernier défenseur de l’Etoile d’Adjamé manie le ballon. Seul le sens du fair-play que requérait la circonstance pouvait incliner les supporters et l'encadrement technique d'Olympe FC au calme, devant ce penalty flagrant non sifflé par l'arbitre. Dans la foulée, l'attaquant de l’Etoile d’Adjamé, sur un débordement, lobe le gardien olympien. On croyait à l'estocade, contre le cours du jeu, quand le défenseur d'Olympe FC, venu heureusement doubler le gardien, enlève le ballon qui prenait le chemin du filet. C'est sur ce festival d'occasions ratées, avec un sentiment de frustration pour les joueurs d'Olympe, qu'interviendra la fin du match puis la séance des tirs au but. Mais plus adroits à cette épreuve et surtout grâce à leur excellent portier qui stoppera deux shoots adverses, Olympe FC remportera, fort logiquement, la 1ère édition du tournoi Nady Rayess (3 tab 1).

Apollinaire K. Kouamé

Réactions d'après match

Kaech Hamed, Pdt du comité d'organisation et capitaine de l’Etoile d’Adjamé

Nous sommes très heureux que le public ainsi que les connaissances et amis de Nady, soient venus nombreux à cette finale. Nous avons eu là l'occasion de rendre véritablement hommage à notre frère. Peu importe le vainqueur; les deux équipes ont fait une très belle prestation et nous comptons pour la 2è édition réunir plus de monde.

Eugène Rayess, frère de Nady

Je sais que les joueurs d'Olympe ont fait honneur à leur patron et au-delà , ils ont remporté ce trophée pour perpétuer sa mémoire. Nous ferons en sorte de pouvoir être présent tous les ans à ce tournoi, justement pour pouvoir lui rendre hommage.

Sam Batoumbi, coach d'Oympe FC

Je suis heureux que nous ayons remporté la 1ère édition de ce tournoi-hommage à notre défunt patron. Nous avions voulu remporter un tournoi de son vivant, pour faire plaisir au passionné de sport qu'il était et qui nous soutenait toujours. Nous souhaitons que ses remplaçants soutiennent Olympe FC comme il le faisait en son temps, afin que nous puissions glaner d'autres lauriers dont la coupe UNJCI qui est notre objectif.

A. K. K.

1 | 2