Football: Mondial 2014

Blatter et la Présidente du Brésil accordent leurs violons


21/03/2012
Blatter et la Présidente du Brésil accordent leurs violons
La présidente du Brésil, Dilma Rousseff et le président de la FIFA, Joseph S. Blatter ont eu un entretien très constructif le samedi 17 mars 2012 à Brasilia.

Les préparatifs pour la Coupe des Confédérations de la FIFA 2013 et la Coupe du Monde de la FIFA 2014 ont été évoqués au cours de la rencontre. Pelé, ambassadeur de la Coupe du Monde de la FIFA 2014, Ronaldo, membre du conseil d'administration du CO, et Aldo Rebelo, ministre des Sports, ont également participé à cette réunion organisée au Palacio do Planalto.

La présidente Dilma Rousseff a confirmé au président de la FIFA que tous les engagements pris par le gouvernement brésilien seraient respectés. Les garanties gouvernementales signées par le président Lula en 2007 seront donc honorées. "C'était une réunion très positive", a estimé Joseph S. Blatter. "Nous allons faire tout notre possible pour atteindre l'objectif commun que nous nous sommes fixé : offrir au monde la meilleure Coupe du Monde de tous les temps. Brésil 2014 suscite déjà un grand intérêt dans le monde entier. Il nous appartient donc de nous assurer que le pays sera prêt à recevoir des millions de fans et à proposer un tournoi fabuleux. Les gens vont venir du monde entier. Nous avons une responsabilité collective vis-à-vis d'eux. La présidente Dilma Rousseff et le Brésil ont toute ma confiance", a-t-il ajouté.

Le président Blatter s'est également déclaré ravi de retrouver deux grands noms du football mondial parmi les participants à la réunion. Les deux présidents ont décidé de se revoir régulièrement, que ce soit au Brésil ou à l'occasion d'une visite de la présidente Dilma Rousseff en Europe. "C'était un entretien très constructif. Chacun a pu réaffirmer sa détermination à organiser une belle Coupe du monde. Le gouvernement veut collaborer harmonieusement et en bonne intelligence avec toutes les parties concernées", a commenté le ministre des Sports Aldo Rebelo. Ronaldo s'est également dit très satisfait de cette réunion : "Nous avons reçu une fois de plus la garantie d'un engagement fort du gouvernement concernant les préparatifs de la Coupe du Monde de la FIFA. Nous, le Comité d'Organisation, allons continuer à travailler main dans la main avec la FIFA et le gouvernement pour offrir le plus bel événement de tous les temps, ici au Brésil". Après la passe d'armes entre les deux parties, après les propos du Secrétaire général la FIFA, Jérôme Valcke, on peut affirmer que la FIFA et le Brésil ont accordé leurs violons.

A.CAMARA

Alphonse Camara

|

  • SOURCE: L'inter

1 | 2