Football : honorant la promesse du Chef de l’Etat envers les Eléphantes, hier

Le ministre Alain Lobognon assène ses vérités: « Désormais, on récompensera ceux qui gagnent »

Sport
Publié le Source : Soir info
le-ministre-alain-lobognon-assene-ses-verites-desormais-on-recompensera-ceux-qui-gagnent Alain Lobognon a remis individuellement de l’argent à chaque athlète hier, à son cabinet (Photo d'archives)

C’est un langage de vérité qu’il a tenu aux fédérations sportives, hier mardi 16 décembre 2014, à son cabinet au Plateau à la Tour B, 8è étage.

Recevant les Eléphantes footballeurs et leur encadrement technique pour leur remettre les 110 millions de Fcfa promis par le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara, le 21 novembre 2014, au Palais présidentiel, après leur belle performance à la Can Namibie 2014 (3è place assortie d’une qualification au mondial Canada 2015), le ministre de la Promotion de la jeunesse, des sports et des loisirs, Alain Michel Lobognon a asséné ses vérités. « Désormais, on récompensera ceux qui gagnent. A la faveur de la Coupe du monde, vous recevrez de l’argent. C’est désormais la tradition. A chaque tour que vous passerez, vous aurez de l’argent. Si vous ne passez pas le 1er tour, vous n’aurez rien », a-t-il martelé.

Bien avant, il a, au nom du président de la République, Alassane Ouattara, félicité les Eléphantes pour leur excellent parcours en Coupe d’Afrique. Toutefois, a-t-il pris le soin de préciser : « Vous êtes récompensées, non pas parce que vous avez obtenu la médaille de bronze, mais parce que vous êtes qualifiées pour le mondial 2015 ». Sur la question du budget à polémique des Eléphants footballeurs de Côte d’Ivoire, soumis par la Fif (3,5 milliards de Fcfa proposés par la Fif contre 310 millions de Fcfa que veut donner le ministre), le premier responsable des Sports a indiqué : « L’Etat va financer la campagne des Eléphants mais qu’on ne me l’impose pas. J’ai un budget annuel de 4 milliards de Fcfa pour toutes les disciplines sportives du pays. La Fif me demande 3,5 milliards de Fcfa pour la Can. Les athlètes doivent se préparer également pour aller aux Jeux olympiques. Cela fait un budget de près de 7 milliards de Fcfa pour cette seule fédération. Où voulez-vous que je trouve de l’argent ?», s’est-il interrogé, non sans déclarer : « La Fif prend sa décision, nous la respectons. Mais nous n’avons pas d’argent ».

Pour lever donc toute équivoque à ce sujet, le représentant du gouvernement a annoncé une réunion entre lui et les responsables de la Fif, aujourd’hui, sous le coup de 18h Gmt à la Maison de Verre de Treichville (siège de la Fif). « Nous allons nous asseoir à cette réunion pour nous accorder sur les priorités », a-t-il dit. Et d’ajouter : « Certains pays comme l’Afrique du Sud ne donnent pas de primes à leurs athlètes. Ce que les sponsors donnent, nous les retirons du budget national. Qu’on n’emmène pas le gouvernement à dépenser inutilement », a-t-il demandé.

Séverin DJAHA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites