Football

Côte d'Ivoire-Cameroun (1-0): Les Éléphants ferment la gueule au Lion Milla

Les Ivoiriens brisent le signe indien
30/01/2015
(Photo d'archives)
Les Éléphants de Côte d’Ivoire ont relevé le défi camerounais en battant les Lions Indomptables (1-0), obtenant ainsi leur ticket pour les quarts-de finale de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) 2015.

Match à l'allure de finale, la rencontre entre les Lions indomptables du Cameroun et les Éléphants de Côte d'Ivoire, comptant pour le troisième match de la poule D, a été remportée par les pachydermes ivoiriens (0-1).

Contrairement à ses deux premiers matches ratés, qui ont fait dire à Roger Milla que l'équipe de Côte d'Ivoire est "la plus mauvaise depuis le début de la CAN 2015", la sélection ivoirienne a montré un autre visage. Un meilleur visage, se mettant à la hauteur des Camerounais qu'ils ont contenu dans tous les aspects du jeu, jusqu'au point de les sortir de la compétition, par un but à zéro.

Habituée à remonter des buts dans cette CAN 2015, la Côte d'Ivoire a renversé la vapeur face au Cameroun. Face à des Lions blessés, les Éléphants ont protégé jusqu'à la fin du match, l'unique but de Max Alain Gradel, marqué à la 36e minute, qui a valu la qualification pour les quarts-de-finale. Ce n'était pas évident, tant l'on a vendu moins cher la peau des pachydermes avant la rencontre.

Pour une fois, on pourrait dire que les Ivoiriens ne voulaient pas des calculs aléatoires des ''si''. Ils ont bataillé pour échapper à la loterie d’un éventuel tirage au sort en cas d’égalité parfaite avec l’une des autres équipes du groupe D. Le peuple ivoirien qui n'en demandait pas moins a retrouvé son équipe qui a sorti le grand jeu, pour être dans le Top 8 tant de cette CAN.

Par cette victoire, les Éléphants viennent de vaincre le signe indien. Car le Cameroun est un adversaire redouté de la Côte d'Ivoire. Rarement, elle l'a emporté sur les Lions indomptables. Pour preuve, lors des éliminatoires de cette CAN 2015, les pachydermes ont été étrillés 4-1 par les Lions, à Yaoundé.

La dernière victoire des Ivoiriens sur les Camerounais remontent en quarts de finale de la CAN 2006. C'est d'ailleurs pour cette raison que beaucoup de spécialistes, dont Milla, ne misaient pas sur une victoire des Éléphants face aux Lions, le mercredi 28 janvier.

Arrachant héroïquement le ticket des quarts-de-finale au Cameroun, les Éléphants viennent de donner une raclée aux Lions indomptables, en particulier au vieux Lion d'entre eux, à savoir Roger Milla. Ce dernier, si ce n'est dans une intention de décourager l'adversaire a déclaré, à quelques heures du match Côte d'Ivoire-Cameroun que "la Côte d’Ivoire est pire que nous actuellement. Ça ne veut pas dire qu’on va battre les Ivoiriens. Il faudra mettre sur le terrain des joueurs qui iront gagner la Côte d’Ivoire. Quand vous regardez les deux premiers matches de la Côte d’Ivoire, c’est la plus mauvaise sélection de toute la CAN. C’est à nous de savoir aligner des joueurs pour une victoire. On n’a plus droit au match nul. Car si on fait un match nul (1-1) et que les autres font (2-2), nous sortirions tous les deux ».

Malheureusement pour lui, c'est lui qui est sorti. On pourrait lui appliquer cette parabole qui dit: "enlève d'abord la poutre qui dans ton oeil avant de voir la paille qui est dans l'oeil de ton prochain''.

Terminant ainsi à la première place, la troupe d’Hervé Renard affrontera en quarts l’Algérie, dimanche 1er février 2015 dans la capitale de la Guinée équatoriale. Ce match promet des étincelles, avec un air de revanche pour les Ivoiriens qui certainement se rappellent avoir été éliminés par les Fennecs au même stade de l’épreuve en 2010 en Angola (3-2 après prolongation).

Kouakou N'dri

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites

KOUAKOU N'dri

|

  • SOURCE: Linfodrome

Videodrome