CAN 2019/ Absence de Gervinho : Le sélectionneur Kamara Ibrahim s’explique

CAN 2019/ Absence de Gervinho : Le sélectionneur Kamara Ibrahim s’explique
« C’est un problème de choix »
29/05/2019
CAN 2019/ Absence de Gervinho : Le sélectionneur Kamara Ibrahim s’explique
Le sélectionneur Kamara Ibrahim s'est longuement expliqué sur la non sélection de Yao Kouassi Gervais dit Gervinho

En attendant la publication de la liste des 23 joueurs sélectionnés pour la CAN 2019, le sélectionneur Kamara Ibrahim a dévoilé, ce mercredi 29 mai 2019, une pré-liste de 27 joueurs dans laquelle ne figure pas Yao Kouassi Gervais dit Gervinho. En conférence de presse, le sélectionneur des Eléphants de Côte d’Ivoire s’est longuement expliqué sur la non sélection de l’attaquant ivoirien de Parme.

Les Eléphants de Côte d’Ivoire disputeront la CAN 2019 sans Yao Kouassi Gervais dit Grevinho (32 ans), l’un des attaquants ivoiriens les plus en forme du moment. En conférence de presse, ce mercredi 29 mai 2019, le sélectionneur Kamara Ibrahim s’est longuement expliqué sur sa non-sélection. « Il y a deux mois, j’étais le premier à dire que Gervais (Yao Kouassi Gervais dit Gervinho : ndlr) fait de bonnes choses dans le championnat italien. Il a continué sur sa lancée. Je suis le premier à être content », a-t-il indiqué, avant de poursuivre : « Mais je ne peux pas m’empêcher de vous dire qu’en ce qui concerne les joueurs de couloir, on a la chance d’avoir des joueurs de très grandes qualités »

Lire aussi cet article : CAN 2019/ La pré-liste des 27 Eléphants : Le sélectioneur Kamara Ibrahim justifie ses choix

Une question de choix

Kamara Ibrahim a expliqué que face à ces nombreux talents, il a fait un choix qui n’a pas été facile pour lui. « J’avoue que mon choix a été difficile. Mais au risque de me répéter, je vous ai déjà dit que je ne peux pas empiler des joueurs de même profil. Aujourd’hui, j’ai des garçons comme Nicolas Pépé, Zaha (Wilfried Zaha : ndlr), Cornet (Maxwell Cornet : ndlr), Max Gradel, et même Roger (Roger Assalé : ndlr) qui a fait une saison pas mal. Donc c’est juste un problème de choix et d’équilibre », a dit le sélectionneur, avant de souligner qu’il ne peut pas sélectionner tout le monde : « J’aurais aimé sélectionner tout le monde, mais je n’ai pas la place pour tout le monde. C’est un problème de choix. Je pensais en préambule, comme Gervais n’a pas été là, l’équipe s’est construite. C’est valable pour Gervais, mais c’est valable pour d’autres personnes qui n’ont pas été là…Vous voyez que des cas individuels, mais moi, j’ai une réflexion plus globale de ma mission. C’est-à-dire que celle d’avoir des résultats dans l’immédiateté, mais en même temps, de me projeter sur l’avenir. Aujourd’hui, je pense qu’en constituant ma liste, les garçons que je viens de citer, donnons-nous deux, trois quatre ans, je pense que ça va être de très bons joueurs »

« Je n’ai pas de cadeau à faire à personne »

Tout en rappelant que tout changement est difficile, Kamara fait savoir qu’il n’a pas de cadeau à faire. « Tout changement est difficile. Je comprends que, dès fois, les choix, ça porte à débat. Pourquoi pas un tel, pourquoi un tel ? Je suis là pour choisir. Il y aura beaucoup de déception pour le garçon. Mais après, je crois qu’il faut avancer. Je n’ai pas de cadeau à faire à personne. Comme je disais tantôt, les choix que j’ai faits, je les assumerais au moment venu. A un moment donné, on a des informations en interne que vous n’avez pas forcément »

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome

Videodrome