Elections à la FIF/ Affaire Drogba : Ahmed Ouattara sort de son silence et crache ses vérités

Sport
Publié le Source : Linfodrome
elections-a-la-fif-affaire-drogba-ahmed-ouattara-sort-de-son-silence-et-crache-ses-verites Ahmed Ouattara affirme qu'il n'a rien contre Didier Drogba

Dans une émission de La Grande Team sur la 3, l’ex-international footballeur ivoirien, Ahmed Ouattara, a donné son avis sur la candidature de Didier Drogba qui vise la présidence de la Fédération ivoirienne de football (FIF). Depuis, il est la cible des internautes sur les réseaux sociaux. Dans un entretien téléphonique, celui qu’on appelle affectueusement Adjedou donne des précisions sur ce qu’il a dit.

Vous avez fait une sortie dans une émission de la Grande Team sur la 3 relativement à la candidature de Didier Drogba à la FIF. Qu’avez-vous dit exactement ?

En fait, les gars ont coupé. Il y a eu une émission sur la 3. Donc Teeyah qui me pose la question. Elle ne comprend pas pourquoi les anciens joueurs ne soutiennent pas Didier Drogba. Je lui ai dit que ce n’est pas qu’on ne soutient pas Didier Drogba et que ce que je dis, ça n’engage que moi. Mais je pense que Didier doit venir apprendre parce qu’il vient juste d’arrêter sa carrière. Il peut venir apprendre parce que pour moi, il y a un manque d’expérience. Et je pense qu’il ne maitrise pas encore les rouages de la Fédération. Nous sommes ici en Afrique, quoi qu’on dise. J’ai simplement dit que ce que je dis n’engage que moi. Didier et moi, on connait nos rapports. Je suis très proche de Didier. Je lui ai dit qu’il peut venir, la porte est ouverte. Il vient, il s’associer à nous, et puis, dans 2 ou 3 ans, naturellement, c’est lui qui prend, comme ça, il maitrise. Maintenant, après, les gens coupent. Ils mettent juste que moi je dis que Didier manque d’expérience. Quand on dit que Didier manque d’expérience, après les commentaires vont aller dans tous les sens.

Avez-vous attaqué Didier Drogba dans vos propos ?

Mais je n’ai pas attaqué Didier…Est-ce que j’ai attaqué Didier ou j’ai dit quoi que ce soit ? Mais comme il a des avatars, donc chacun va dans le sens qu’il veut. Ils ont pris la phrase qui les arrangeait dedans pour polémiquer. Mais moi, je n’ai rien contre Didier. C’est quelqu’un que j’apprécie. J’ai travaillé pendant 20 ans avec lui. Il n’y a pas quelqu’un qui est plus proche de Didier que moi. Mais j’ai simplement dit quand tu veux venir, viens pour apprendre. Ce n’est pas que tu manques d’humilité ou quoi. Tout le monde sait que c’est toi Didier. Ce que tu as apporté à la Côte d’Ivoire, personne ne l’a fait. On peut dire ce qu’on veut. La Côte d’Ivoire ne connaitra jamais un joueur phénoménal comme toi. Mais en même temps, je pense que quand tu viens, tu apprends. Maintenant après, légitiment ça te revient. C’est tout. C’est un conseil de grand frère. Je n’ai pas dit qu’il ne mérite pas d’être président de la Fédération. J’ai simplement dit que c’est peut-être un peu tôt. Tu as arrêté ta carrière, tu n’as pas eu le temps de rentrer dans les rouages et voir comment ça fonctionne et connaitre les Ivoiriens.

Pourquoi dites-vous cela ?

Et ça, moi, je le dis pourquoi ? Parce que j’ai vu le président de l’Africa qui dit mais Didier n’est jamais venu donner un ballon. J’ai vu les gens de Gagnoa, les gens de Guiberoua. C’est leurs commentaires. Même le WAC qui est son club, il y a un problème. Donc je trouve que peut-être que les gens ne sont pas encore prêts. Il faut qu’ils s’habituent à lui. C’est normal. Mais c’est un conseil de grand frère. Didier et moi, on connait nos rapports. Moi, je suis avec Didier partout. Ce que j’ai dit n’entache en rien l’affection ou l’estime que j’ai pour lui. J’ai mon opinion. Moi, j’ai été à la Fédération, je sais comment ça se passe. Et lui-même Didier, je les ai coachés. Donc je sais qu’il est capable. Je pense que c’est un peu trop tôt. C’est tout. Après, on peut polémiquer. C’est mon avis, il est personnel. Je pense que la porte lui est ouverte. Il peut venir apprendre avec nous et avancer. C’est un appel.

Mais quand vous dites-nous, nous, c’est qui ?

Moi, je suis avec Idriss (Idriss Diallo : ndlr) honnêtement.

Comme Bonaventure Kalou ?

Oui, on veut un changement. Drogba veut un changement. Nous voulons un changement parce que cela fait 18 ans que Sory est là. Donc pour nous, c’est du réchauffé. C’est de cela que je voulais parler. Après, ils ont interprété mes dires. Maintenant, peu importe. Moi, je dis exactement ce que je pense. Et cela n’engage que moi.

Mais vous avez travaillé avec Sory Diabaté, pourquoi voulez-vous changer ?

Je n’ai pas changé. J’ai travaillé à la Fédération avec Anouma. Je n’ai pas travaillé avec Sory. J’ai travaillé avec Anouma et Idriss Diallo. Il ne faut pas confondre. Moi, je fais partie de l’équipe de Jacques (Jacques Anouma, ancien président de la FIF : ndlr). Maintenant, Idriss, je le connais. Il est comme un père pour moi. Je pense que Didier peut venir être son vice-président et puis on avance. Ce sont des idées que moi, je donne. Ce n’est pas forcément la réalité. C’est mon opinion à moi et ce que je dis n’engage que moi. C’est tout. Cela ne met en rien en doute les capacités ou les qualités de Didier. Je suis désolé, je n’ai jamais dit cela. L’émission, c’est sur 2 heures. Pourquoi c’est seulement cette partie qu’on prend et on en fait un titre ? Pourquoi on ne parle pas des autres ? J’ai parlé des anciens footballeurs, j’ai parlé de notre association. Moi, j’étais là-bas en tant que le conseiller Domoraud. Je suis parti parler de l’association des footballeurs ivoiriens. Maintenant, Teeyah me pose la question. Je lui ai dit, tu veux que je te dise la vérité ? Je dis, ce que je dis, n’engage que moi, sans langue de bois. J’ai donné mon opinion et elle est personnelle. On peut extrapoler, mais c’est mon opinion, c’est ce que je pense en tant qu’un ancien footballeur et un ancien de la maison. C’est tout. Celui qui n’a pas suivi l’émission peut faire toutes sortes d’interprétation. Je n’ai pas voulu regarder. Mais on m’a appelé pour me dire que les gens sont déchainés sur moi sur la toile. C’est normal s’ils n’ont pas suivi l’émission. Je ne suis pas allé contre Didier. Avant de commencer, j’ai dit que Didier était un très grand footballeur. Didier a réalisé ce que personne d’autre n’a fait, ce qu’aucun attaquant a fait. Moi, je suis un attaquant, donc je ne peux pas dire que Didier ne mérite pas. C’est différent. Mais j’ai dit c’est trop tôt. Après, il peut venir apprendre. Ce n’est pas une histoire d’humilité ou autre…Je ne suis pas contre Didier, je n’ai pas de problème avec lui. On ne va pas rentre dans les détails. Didier est venu, il n’a vu personne. Logiquement s’il vient, il est membre de l’association des footballeurs ivoiriens. Lui, Kolo, Arouna et Cyril Domoraud…

C’est pour cela que vous ne le soutenez pas ?

Comment tu peux comprendre que l’association des footballeurs soit avec le GX ? Parce qu’il (Didier Drogba : ndlr) s’est fait embobiner par un gars qu’on appelle Eric Monnet, qui l’a pris et il a commencé à faire sa publicité sur la toile. Il ne nous a pas appelés pour nous dire son intention. En principe, c’est l’AFI (Association des anciens footballeurs ivoiriens) puisqu’il est membre du board. C’est nous qui devons le présenter normalement. Il n’est même pas venu nous voir. Ni Cyril (Cyril Domoraud : ndlr), ni Kalou (Bonaventure Kalou : ndlr), ni quelqu’un d’autre. Maintenant, nous, tu n’es même pas venu nous voir. Nous sommes avec un groupe. Aujourd’hui, tu cherches notre parrainage, on veut qu’on quitte les gars (le groupe). Mais on a notre crédibilité. Nous, on existe, ça fait onze ans aujourd’hui. Il est venu une seule fois à notre siège. Pourtant, il est du board. Donc logiquement, c’est nous qui devrions être son premier soutien. Même sa candidature, c’est nous qui devrions la déposer. Mais si tu manques du respect et de considération à l’association. Après, on est libre de choisir. On est dans un combat. Cela fait trois ans avec le GX. On ne peut pas se lever du jour au lendemain pour quitter le combat parce que tu viens d’arriver et on va venir avec toi. On te conseille gentiment de nous rejoindre. Si tu n’as pas envie, c’est ton choix aussi.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.