Tué par balles, Christopher Aurier était « défavorablement connu de la justice », selon une source policière


13/07/2020
Tué par balles, Christopher Aurier était « défavorablement connu de la justice », selon une source policière
Christopher Aurier blessé par balles a succombé à la suite de ses blessures

Tué par balles ce lundi 13 juillet 2020, à Toulouse, Christopher Aurier, le frère cadet de Serge Aurier, est présenté par une source policière comme un individu « défavorablement connu de la justice ».

L’international défenseur ivoirien de Tottenham, Serge Aurier, pleure son frère cadet, Christopher Aurier, 26 ans, tué par balles, ce lundi 13 juillet 2020, à Toulouse alors qu’il se trouvait dans un établissement de nuit. Blessé à l’abdomen, le jeune footballeur a été transporté au Centre hospitalier universitaire de Toulouse où il a rendu l’âme.

Formé au RC Lens comme son aîné Serge, Christopher n’a pas connu une grande carrière de footballeur. Il était licencié au Toulouse Rodéo, en 5ème division, un club rétrogradé en division Régional 1, cette saison.

Lire aussi cet article : Le frère de Serge Aurier révèle : "Aurier n'a pas fait les mêmes conneries que moi"

Une source policière le présente comme un individu « défavorablement connu de la justice ». En 2017, Christopher Aurier avait été placé en garde à vue à la Sureté urbaine de Lille, pour avoir agressé une prostituée d’une vingtaine d’années dans un hôtel.

A en croire « lavoixdunord.fr », tout avait commencé le 29 décembre 2016. Vers 16 h 45, une prostituée d’une vingtaine d’années reçoit deux hommes dans une chambre d’hôtel du centre-ville. Le rendez-vous a été fixé via une petite annonce sur Internet.

Christopher Aurier, en compagnie d’un autre individu, aurait menacé la prostituée avec une bombe lacrymogène et une arme de poing pour de l’argent. Mais la prostituée s’est rendue compte que l’arme était factice. Elle décide alors de ne pas se laisser faire. Dans la bagarre, elle a été gazée. La suite ? Les agresseurs auraient dérobé sa carte bleue et son téléphone portable.

L’ADN retrouvée sur la bombe lacrymogène et un bonnet oublié ont permis d’identifier un homme déjà présent dans les fichiers de la police : Christopher Aurier, le frère de Serge.

Son décès ce jour, suite à la blessure causée par balles a-t-il un rapport avec son passé d’individu « défavorablement connu de la justice » ? Est-ce un règlement de comptes ou bien est-ce un crime crapuleux commis par des bandits ? L’enquête ouverte par la police nous situera.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome
bonus-parissportifs-gratuits.com/bookmaker-africain/

1 | 2

Videodrome