Côte d'Ivoire

Parrainage de l’AFI accordé à Idriss Diallo au détriment de Drogba : Cyrille Domoraud donne des arguments fragiles et s’enfonce…

Publié le Modifié le
parrainage-de-l-afi-accorde-a-idriss-diallo-au-detriment-de-drogba-cyrille-domoraud-donne-des-arguments-fragiles-et-s-enfonce Cyrille Domoraud a justifié le parrainage de l'AFI accordé à Yacine Idriss Diallo au détriment de Didier Drogba
Sport

Le président de l’Association des footballeurs ivoiriens (AFI), Cyrille Domoraud, a fait, le mardi 14 juillet 2020, une sortie sur Life Talk pour justifier le parrainage de ladite association accordé à Yacine Ydriss Diallo au détriment du candidat Didier Drogba, vice-président de l’AFI. Mais visiblement, les arguments qu’il avance pour justifier ce parrainage restent fragiles et ne plaident, visiblement, pas en sa faveur.

L’Association des footballeurs ivoiriens (AFI) a accordé, le lundi 13 juillet 2020, son parrainage au candidat Yacine Ydriss Diallo, au détriment de Didier Drogba, vice-président de ladite association. Toute chose qui parait paradoxale aux yeux des sportifs. Au moment où certains délégués de l’AFI et le camp de la victime, Didier Drogba, contestent cette décision, le président Cyrille Domoraud est monté au créneau pour se justifier.

Lire aussi cet article : Football ivoirien : Didier Drogba se jette dans l'arène, il rencontre les clubs mercerdi et jeudi

Mais là où le bât blesse, c’est que les arguments développés par Domoraud pour justifier le parrainage accordé à Yacine Idriss Diallo au détriment de Didier Drogba ne tiennent pratiquement, sinon, pas la route.

Voyons ! Cyrille Domoraud affirme que « Il y'a 3 ans, on a approché Drogba pour être notre candidat (pour être le candidat de l’AFI : ndlr), mais il a refusé en disant qu'il n'était pas intéressé » et que « sur 11 ans, Didier n'est venu qu'une seule fois à une réunion de l'AFI...». Mais, quand un membre d’une association n’assiste qu’à une seule réunion en 11 ans d’existence de ladite association, on ne va pas le voir pour être son candidat. Même si Domoraud précise qu’il y a 3 ans de cela, ce qui veut dire que c’est après 8 ans d’existence de l’AFI qu’il a approché Drogba pour être le candidat. Encore qu’il ne précise pas si à cette époque Didier avait assisté à une seule réunion de l’association. Passons !

Lire aussi cet article : Rencontre Drogba-Clubs de D3 : Tout sur ce qui s'est passé à l'Hôtel Ivoire, des dirigeants déjà sous le charme du projet du candidat

Cyrille Domoraud affirme également que « C'est lorsque Sidy Diallo a décidé de ne plus se représenter candidat qu'il (Drogba) a décidé de se présenter. C'était déjà trop tard, on avait déjà choisi notre candidat... ». Non monsieur le président de l’AFI ! Les faits sont là, têtus. C’est le jeudi 13 février 2020 que le président de la Fédération Ivoirienne de Football a indiqué qu'il ne briguera pas un troisième mandat « pour des raisons personnelles ». Et c’était lors d’une réunion du Comité Exécutif. Cette information a été officialisée, une semaine plus tard, soit le jeudi 20 février 2020, et annoncée aux responsables des clubs, le samedi 29 février 2020, lors d’une rencontre à Grand Bassam.

Lire aussi cet article : Election à la FIF : L'AFI dribble Didier Drogba et accorde son parrainage à Yacine Idriss Diallo

Mais ce que Cyrille Domoraud sait et qu’il occulte volontairement ou involontairement, c’est que bien avant l’annonce de Sidy Diallo, Didier Drogba avait déjà dévoilé ses intentions de diriger la FIF. Tous les sportifs se souviennent que le mercredi 13 novembre 2019, soit 3 bons mois avant l’annonce de Sidy Diallo, Didier Drogba avait initié une série de rencontres avec les responsables de clubs, au Sofitel Hôtel Ivoire, pour leur présenter son projet, en vue sortir le football ivoirien de l’ornière. Il a débuté le même jour avec les clubs de D3, avant de recevoir le lendemain les responsables de club de Ligue 2 et Ligue 1.

En outre, quelques jours après la rencontre de Grand Bassam, les dirigeants du GX, ont annoncé, lors d’une réunion tenue, le dimanche 1er mars 2020, au maquis Duval à Cocody, la mort de ce mouvement dont l’AFI parraine aujourd’hui la candidature d’un pion, à savoir Yacine Idriss Diallo.

Nous avons par ailleurs appris que Cyrille Domoraud serait candidat à cette élection pour faire partie du Comité Exécutif de Yacine Idriss Diallo. C’est une bonne chose. Mais il aurait été plus logique que le président de l’AFI postulât pour être membre du Comité Exécutif d’un membre de son association, en l’occurrence Didier Drogba qui est également candidat à l’élection du président de la Fédération ivoirienne de football. Pourquoi va-t-il chercher ailleurs ce qu’il peut trouver dans sa propre maison ?

Finalement, en voulait se justifier, Cyrille Domoraud s’enfonce et donne raison à ceux qui pensent à tort ou à raison qu’il a un problème personnel avec Didier Drogba. « Le projet de Didier est individuel... Si je l'ai en face de moi un jour, je lui dirais que je suis désolé, mais le choix avait déjà été fait ». Ceci pourrait donc expliquer cela.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.