Côte d'Ivoire

Election à la FIF, Africa Sports : Koné Cheick Oumar fait des révélations et lance un autre défi


10/09/2020
Election à la FIF, Africa Sports : Koné Cheick Oumar fait des révélations et lance un autre défi
L'ex-PCA de l'Africa Sports d'Abidjan, Koné Cheick Oumar

L’ancien président du Conseil d’administration (PCA) de l’Africa Sports d’Abidjan, Koné Cheick Oumar, a lancé, ce jeudi 10 septembre 2020, son projet « Défis Ivoire », une plateforme pour fédérer toutes les compétences ivoiriennes en vue de faire rayonner et mettre en avant l’intérêt général.

C’est un Koné Cheick Oumar un peu amaigri certes, mais qui garde toujours son verbe et sa bonhomie qui a reçu, ce jeudi 10 septembre 2020, à son domicile, à la Cocody les Vallons, la presse pour leur parler de son projet, « Défis Ivoire », une plateforme pour fédérer toutes les compétences ivoiriennes pour mettre en avant l’intérêt général.

Sur les sujets à l’ordre du jour il y avait la présidentielle du 31 octobre 2020, la résolution définitive et durable des indemnités des déchets toxiques déversés sur les côtes ivoiriennes en 2006, l'élection à la présidence de la Fédération ivoirienne de football (FIF) en 2020 et la crise à l'Africa sports d'Abidjan.

Pour l’ancien PCA de l’Africa Sports d’Abidjan, ces questions sont minées par des problèmes de personnes. « Chacun veut diriger, gouverner pour ses intérêts personnels au détriment du grand nombre, de la population. On se bat partout », rapporte le confrère Too foot.

Concernant la Fédération ivoirienne de football et l’Africa Sports d’Abidjan, il affirme que « On sort de l'argent, des millions pour payer le vote des dirigeants ou des présidents de clubs. Cela signifie qu'une fois installé comme président, il passe le temps à remplacer les sommes dépensées. Il ne peut plus travailler pour l'intérêt général ».

Au regard de la tension qui règne dans le pays, il pense qu’il faut fédérer toutes les compétences pour se mettre au-dessus des conflits et atteindre le développement.

« Défis Ivoire » se donne les moyens de mettre en place un comité de personnalités pour aller à la rencontre de toutes les différentes couches socioprofessionnelles pour sauver le pays.

Après le « Défis Oyé » lancé en août 2012 pour « Faire des couleurs vert et rouge le logo de la paix par le football », dans les régions du Cavally et de l’Ouest montagneux, Koné Cheick Oumar, lance « Défis Ivoire ». Pourra-t-il relever cet autre défi?

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2