Côte d'Ivoire

Serges Maguy : « Je suis parti à l’Asec pour faire mal à Zinsou »

« J’ai dit mais si je partais à l’Asec, peut-être que ça allait le toucher »
« Je dis je joue à l’Asec, je n’ai pas besoin de prime à la signature »
14/10/2020
Serges Maguy : « Je suis parti à l’Asec pour faire mal à Zinsou »
Zinsou-Maguy : Une complicité qui a volé en éclats après le transfert du joueur à l'Athlético de Madrid

Ancien capitaine de l’Africa Sports d’Abidjan et adulé par les sportifs pour son talent, Maguy Serge Alain, a signé contre toute attente, chez le club rival, l’Asec Mimosas, en 1995, de retour de son aventure à l’Athletico de Madrid.

Plus gros transfert du football africain en 1993, l’ex-capitaine de l’Africa Sports d’Abidjan, Serge Alain Maguy, a atterri à l’Athlético de Madrid comme un prince. Logé dans une superbe villa et voisin du célèbre chanteur Julio Iglesias, ce milieu de terrain au pied gauche magique, est revenu au bercail, en 1995, sans qu’on n’y comprenne grand-chose. Autrement dit, il n’a pas fini son contrat de 9 ans chez les Colchoneros.

Alors que les Membres associés s’attendaient à son retour à l’Africa Sports d’Abidjan, après l’aventure madrilène, Maguy atterrit chez le grand rival, l’Asec Mimosas. A l’en croire, il n’a perçu aucun centime du montant de son transfert à l'Athletico Madrid et avait mal. « Parce que j’avais mal. J’avais mal contre Simplice Zinsou (sic)…Je n’ai pas eu un centime des 320 millions francs cfa (montant de son transfert de l’Africa Sports à l’Athletico de Madrid : ndlr) », a-t-il confié à Eliane Tapé, lors de l’émission Dimanche de foot (DDF).

Et pour Maguy, il fallait « faire mal à Simplice Zinsou, le puissant président d’honneur de l’Africa Sports d’Abidjan. « J’ai dit mais, pour lui faire mal, je vais faire quoi ? Donc je me suis mis à réfléchir. J’ai dit mais si je partais à l’Asec, peut-être que ça allait le toucher », a-t-il révélé.

La suite ? « J’ai appelé Ouattara Hégaud, je n’avais pas le numéro de Roger (Me Roger Ouegnin, PCA de l’Asec Mimosas : ndlr). J’ai dit à Ouattara Hégaud de me donner le numéro de Roger. Il me l’a donné. C’est comme ça que je suis entré en contact avec Roger. Je suis venu à l’Asec, je n’ai pas signé de contrat, je n’ai pas demandé une somme. Donc je suis venu à l’Asec comme ça. Je n’ai rien touché, je ne voulais même pas. Je dis je joue à l’Asec, je n’ai pas besoin de prime à la signature », a-t-il souligné.

Pour le premier match de Maguy avec l’Asec Mimosas, ses nouveaux coéquipiers lui avaient fait une haie d’honneur. Malheureusement, il n’a pas passé plus de 5 minutes sur l’aire de jeu. Victime d’une fracture dans un choc avec Bony Tra de l’AS Oumé, il est sorti en larmes.

Par la suite, ce fut la descente aux enfers pour Serge Maguy qui a été victime d’un accident de la circulation où il a failli perdre la vie. S’il est encore en vie, il garde aujourd’hui les stigmates de cet accident au visage, au niveau de l’œil gauche.

Plus tard, il a présenté des excuses à Simplice Zinsou, avant de revenir à l’Africa Sports d’Abidjan…

Aujourd’hui, Serge Alain Maguy est un éducateur sportif et vit en Europe, avec sa famille.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2