Présidentielle en Côte d’Ivoire et en Guinée : Barry Boubacar Copa lance un important message, voici ce qu’il dit sur ses origines


17/10/2020
Présidentielle en Côte d’Ivoire et en Guinée : Barry Boubacar Copa lance un important message, voici ce qu’il dit sur ses origines
L'ex-gardien des Eléphants de Côte d'Ivoire, Barry Boubacar dit Copa Barry

A la veille des élections présidentielles en Guinée et en Côte d’Ivoire, l’ex-gardien des Eléphants de Côte d’Ivoire, Barry Boubacar dit Copa Barry, lance un message en vue de prôner la paix dans ces deux pays.

Barry Boubacar dit Copa Barry est inquiet à la veille des élections présidentielles en Guinée et en Côte d’Ivoire. En effet, les Guinéens votent, ce dimanche 18 octobre 2020, leur président, avant que la Côte d’Ivoire n’en fasse autant, le samedi 31 octobre prochain. « Je me nomme Barry Boubacar Copa. Je suis ivoirien d'origine guinéenne. Ce mois d'octobre réunit mes deux nations sur un point : les élections présidentielles », a-t-il publié, avant d’appeler les hommes de médias et les autorités religieuses à prôner la paix dans ces deux pays : « En toute humilité, je voudrais appeler les cyberactivistes, les influenceurs, les artistes, les hommes de médias, les autorités religieuses et toute personne qui se sent légitime, à prôner la paix et la quiétude dans nos pays ».

L’ancien gardien des Eléphants de Côte d’Ivoire, champion d’Afrique 2015, dit merci à ceux qui sont déjà dans cette dynamique. « Pour ceux qui le font déjà, merci à vous. Plus les voix seront nombreuses, mieux la portée du message sera grande auprès des garants de la Paix ».

S’appuyant sur la pensée du président Félix Houphouët Boigny qui disait que « la paix n'est pas un vain mot mais c'est un comportement », Barry Copa invite tout le monde à prôner la paix. « Ayons tous un comportement de paix, aimons-nous les uns et les autres ».

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2