Election à la CAF: Jacques Anouma dévoile son programme

Sport
Publié le Source : Linfodrome
election-a-la-caf-jacques-anouma-devoile-son-programme Jacques Anouma veut mettre en avant la bonne gouvernance.(PhDr).

Jacques Anouma, candidat pour la présidence de la Confédération africaine de football (CAF) a livré ses intentions pour l’avenir de cette organisation. Sur les antennes de Rfi, ce mardi 24 novembre 2020, il a dit toute sa volonté de faire de la gestion du football africain quelque chose de transparent.

« Aujourd’hui l’enjeu, c’est de ramener la bonne gouvernance au sein de notre institution et faire en sorte que les compétitions soient bien organisées pour privilégier le dialogue et la concertation entre tous les membres actifs. En ce qui me concerne, je veux profiter de mon expérience multidimensionnelle dans les domaines de la finance, du sport et du football en particulier pour faire de cette CAF quelque chose de crédible au sein du football mondial. Il faudra aussi augmenter les subventions des fédérations, car il y en a qui ne vivent que de cela » a expliqué Jacques Anouma qui est à sa deuxième participation à cette élection.

Il continue pour dire qu’il appartient aux acteurs du football africain de se battre afin d’avoir le niveau requis pour résoudre leurs propres difficultés. Parce que selon lui, les compétences existent. « C’est à l’Afrique de faire en sorte de ne pas baisser la tête devant la FIFA. C’est à nous d’avoir un comité exécutif fort. Il faut que l’Afrique soit forte pour obliger la FIFA à reconnaître son identité. Je suis un homme de mission, j’ai des ambitions pour le continent et j’estime qu’il y a des personnes compétentes en Afrique pour faire le travail pour lequel on sollicite parfois la FIFA » a-t-il remarqué.

A propos de la suspension de l’actuel président de la CAF, l’ancien président de la FIF n’a pas souhaité se prononcer sur la question. Pour lui, la Fifa a ses raisons et Ahmad Ahmad a la possibilité de faire appel devant le tribunal arbitral du sport.

Rappelons que, Ahmad Ahmad a été suspendu pour 5 ans par la FIFA, avec une amende de plus de 120 millions FCFA. L’organisation l’accuse de corruption et de mauvaise gouvernance. Résultat d’un audit réalisé au siège de la CAF au Caire.

 

Alain Zadi