Décès de Diego Maradona : Un deuil national de 3 jours décrétés en Argentine pour « Le gamin en or »

Sport
Publié le Source : Linfodrome
deces-de-diego-maradona-un-deuil-national-de-3-jours-decretes-en-argentine-pour-le-gamin-en-or Diego Maradona brandissant le trophée lors du Mondial 1986 remporté par l'Argentine

L’Argentine a décrété au moins trois jours de deuil national pour Diego Armando Maradona surnommé « El Pibe de Oro » (le gamin en or), décédé, ce mercredi 25 novembre 2020 des suites d’une crise cardiaque.

Le gouvernement argentin a décrété 3 jours de deuil national à la suite du décès de Diego Armando Maradona, la légende du football. En effet, l’Etat argentin annonce que le pays respectera pas moins de trois jours de deuil national.

De son côté l’UEFA, l'organisme chargé du football européen, a décidé de rendre hommage à Diego Maradona. Pour ce faire, une minute de silence sera respectée dans tous les stades accueillant des rencontres de Ligues des champions, ce mercredi 25 novembre 2020, et de Ligue Europa, le lendemain.

Diego Maradona avait été opéré d'un hématome au cerveau le mardi 3 novembre 2020. La veille, il avait été hospitalisé pour de l'anémie et de la déshydratation à La Plata, à 60 km de Buenos Aires et dont il entraînait le club local. C'est un scanner qui avait révélé la présence d'un hématome sous-dural. L'opération, très délicate, avait eu lieu dans une clinique privée d'Olivos, dans la banlieue de Buenos Aires. Elle s’était déroulée avec succès.

Pendant ses années fastes, il s'était brillamment illustré avec la sélection d'Argentine qu’il a conduite au sacre mondial lors de la Coupe du monde 1986. Il avait survolé cette compétition, en marquant un but extraordinaire contre l'Angleterre. C'est également lors de ce match qu'il marquera un but de la main, qualifiée de "main de Dieu" par le joueur lui-même.

Une santé fragile…

En 2004, alors qu’il pesait plus de 100 kg, une autre crise cardiaque l’avait terrassé à Buenos Aires, mais il s’en était sorti.

Il avait ensuite subi une opération chirurgicale de l’estomac pour perdre énormément de poids.

En 2007, une consommation excessive d’alcool l’avait conduit à l’hôpital.

Dernièrement, il avait dû se faire poser une prothèse à cause de ses genoux douloureux.

Le lundi 2 novembre 2020, il avait été hospitalisé pour de l’anémie et de la déshydratation à La Plata, une ville située à 60 km de Buenos Aires et dont il entraînait le club local.

Une numérisation avait alors révélé la présence d’un hématome sous-dural. Cela avait entraîné son transfert dans une clinique privée d’Olivos, dans la banlieue de Buenos Aires, où il avait été opéré le lendemain avec succès.

Pas de deuxième "miracle" pour Maradona

Le mercredi 11 novembre 2020, au moment de sa sortie de l'hôpital, Matias Morla, l'avocat de Diego Maradona, était apparu soulagé en évoquant "un miracle que cet hématome sous-dural (un caillot de sang entre le crâne et l'enveloppe du cerveau), qui aurait pu lui coûter la vie, ait été détecté". Quinze jours plus tard, sans que l'on sache pour le moment si le décès de l'ex-footballeur soit lié à cette opération, c'est le cœur de l'idole argentine qui aurait finalement lâché.

Les différents clubs de Diego

97 - 98          Boca Juniors

96 - 97          Boca Juniors

95 - 96          Boca Juniors

93 - 94          Newell's Old Boys 3

92 - 93          Séville FC

91 - 92          Naples

90 - 91          Naples

89 - 90          Naples

88 - 89          Naples

87 - 88          Naples

86 - 87          Naples

85 - 86          Naples

84 - 85          Naples

83 - 84          FC Barcelone

82 - 83          FC Barcelone

82 - 82(juil)  Boca Juniors

81 - 81          Boca Juniors

80 - 80          Argentinos Juniors

79 - 79          Argentinos Juniors

78 - 78          Argentinos Juniors

77 - 77          Argentinos Juniors

76 - 76          Argentinos Juniors