Côte d'Ivoire

Comité de Normalisation à la FIF : Me Roger Ouegnin (Asec Mimosas) se prononce sur la décision de la FIFA


31/12/2020
Comité de Normalisation à la FIF : Me Roger Ouegnin (Asec Mimosas) se prononce sur la décision de la FIFA
Le président du Conseil d'administration de l'Asec Mimosas, Me Roger Ouegnin

A l’occasion de ses traditionnels vœux du Nouvel An aux sportifs ivoiriens en général et aux Actionnaires en particulier, le Président du Conseil d’Administration de l’Asec Mimosas, Me Roger Ouegnin, s’est prononcé sur la récente décision de la FIFA pour la mise en place d’un comité de normalisation à la FIF.

La position du président du Conseil d’administration de l’Asec Mimosas, Me Roger Ouegnin, n’a pas varié d’un iota, relativement à la gouvernance du football ivoirien. Celui qui se fait appeler ‘’l’ancêtre’’ des dirigeants de clubs et qui a mené de bout en bout le combat avec le défunt GX contre les dirigeants de la Fédération ivoirienne de football (FIF) a saisi l’occasion des vœux aux sportifs pour se prononcer sur la décision de la FIFA. Il souhaite que cette décision ouvre de nouvelles perspectives pour le football ivoirien.

« J’émets également le vœu que la décision de la FIFA ouvre de nouvelles perspectives pour notre football, tant sur le plan sportif que sur ceux de la bonne gouvernance et de l’éthique, ces valeurs n’étant pas dissociables d’une bonne politique sportive », a dit en substance Roger Ouegnin.

Ci-dessous les vœux du PCA de l’Asec Mimosas

Voilà que s’achève l’année 2020 avec son lot de surprises, de bons et surtout de tristes évènements. A n’en point douter, elle restera dans nos mémoires comme l’année de la pandémie de la COVID-19 accompagnée de ses graves conséquences pour le monde, la Côte d’Ivoire, le sport et l’ASEC Mimosas. Au niveau de notre club, nous en garderons des souvenirs douloureux et sommes impatients d’en tourner la page, même si les épreuves traversées auront permis de souder encore d’avantage les hommes et les femmes qui œuvrent chaque jour au développement de notre projet sportif et humain. J’ai une pensée pour tous ceux qui ont souffert pendant cette période, soit personnellement, soit par la perte d’un être cher. Je leur adresse tout mon soutien et mon affectueuse compassion.

Pour 2021, à tous les Actionnaires, partenaires, athlètes et encadrants de l’ASEC Mimosas ainsi qu’à tous les salariés de notre association et plus largement à tout le public sportif, je souhaite tout d’abord une santé de fer, si précieuse en ces temps de pandémie. Je vous invite à l’entretenir d’autant plus que quand elle est présente, tout se passe bien.

Au niveau sportif, avant même d’espérer remporter des trophées, que l’avènement de 2021 marque la fin rapide de ce sevrage de 9 mois durement ressenti par tout le monde du football ivoirien, afin que nos joueurs et plus largement tous les joueurs de football en Côte d’Ivoire, reprennent l’exercice courant de leur métier.

J’émets également le vœu que la décision de la FIFA ouvre de nouvelles perspectives pour notre football, tant sur le plan sportif que sur ceux de la bonne gouvernance et de l’éthique, ces valeurs n’étant pas dissociables d’une bonne politique sportive.

Si l’avenir ne s’annonce pas sans embûches, j’ai une grande confiance dans la capacité de notre association à relever les nombreux challenges qui se dresseront devant elle.

 

Excellente année à tous !

Maître Roger OUÉGNIN

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome

Videodrome