Abidjan

Décès de Kansié Bi Prince à Koumassi : Mehdi Khalil (président du Cosmos FC) raconte les circonstances du drame

« J’étais complètement abattu »
« Il s’est effondré sur le terrain et il est décédé sur le coup »
11/01/2021
Décès de Kansié Bi Prince à Koumassi : Mehdi Khalil (président du Cosmos FC) raconte les circonstances du drame

L’ancien milieu offensif de l’Africa Sports d’Abidjan, Kansié Bi Prince, qui évoluait au Cosmos FC de Koumassi, en Ligue 2, est décédé, le dimanche 10 janvier 2021, lors d’un match de maracana, dans cette commune. 24 heures après le décès de son protégé, le président de cette formation, Mehdi Khalil, raconte les circonstances du drame.

Le président du Cosmos FC de Koumassi, Medhi Khalil, est revenu sur le décès de son protégé, Kansi Bi Prince, ex-milieu de l’Africa Sports d’Abidjan. Dans un entretien accordé, ce lundi 11 janvier 2021, au confrère Radio Côte d’Ivoire, il est revenu sur les circonstances du drame.

« J’ai appris la nouvelle hier matin (le dimanche 10 janvier 2021 : ndlr). C’est un de mes dirigeants qui m’a appelé pour m’annoncer la triste nouvelle. Il m’a demandé d’abord si j’étais au courant. Je lui demande au courant de quoi ? Il me dit pour Kansié. Quand on demande à quelqu’un est-ce tu es au courant pour telle ou telle personne, tout de suite, on pense à un malheur. Donc je lui ai dit qu’est-ce qu’il y a ? Il m’a dit que Kansié est décédé. Je dis mais comment ça ? C’est là qu’il m’a expliqué. Vraiment, je n’en revenais pas. J’étais complètement abattu. Il m’a dit que c’était pendant un match de maracana. Il s’est effondré sur le terrain. Et il est décédé, je crois, sur le coup. Avant même que ses amis ne l’emmènent à l’hôpital, il était déjà décédé.

Kansié souffrait-il d’une maladie particulière ?

Non, non ! A ma connaissance, il n’avait pas de maladie particulière. Seulement qu’il y a 3 ans, pendant un match, il y a très longtemps, on jouait un match contre ESCA au Parc des sports. Il a eu un choc et il est tombé sur le dos. Il est resté pendant très longtemps comme paralysé. Il a fait la rééducation et il s’est soigné, on l’a soigné et il est guéri. Il est resté deux ans sans jouer. Ce n’est que la saison passée au mercato qu’il a repris au Cosmos. Mais ça allait très bien. Il a joué tous les matches du championnat de la phase retour. Ça allait très bien. Et puis de temps en temps, il m’appelait. Il était en permanence en contact avec moi. Ça allait très bien On ne sait pas ce qui est arrivé. Dieu a voulu ainsi. Sinon il n’avait pas de signe de maladie ».

Le programme de ses obsèques

Ses parents n’ont pas encore fait de programme. Donc on aura le programme peut-être ce soir et puis, on va voir ce qu’il faut faire. Je tiens vraiment à dire que c’était un garçon très sympathique, toujours souriant. Aux entrainements, il était toujours souriant, il galvanisait ses coéquipiers. Vraiment, c’était quelqu’un de très bien. On déplore sa perte. C’est une grande perte pour le Cosmos, pour sa famille et les sportifs ivoiriens. C’est tout le football ivoirien qui est en deuil. Je tiens aussi à présenter les condoléances au Stella Club d’Abidjan avec la perte de leur secrétaire général, Bationo (David Bationo : ndlr) ».

 

Retranscrit par Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome

Videodrome