Décès : Ta Bi Willy Braciano (ex-joueur de l’Asec Mimosas) emporté par un mal en Italie

Sport
Publié le Source : Linfodrome
deces-ta-bi-willy-braciano-ex-joueur-de-l-asec-mimosas-emporte-par-un-mal-en-italie Willy Braciano Ta Bi a été emporté par un cancer du foie

Malade depuis plusieurs mois, l’ancien milieu défensif de l’Asec Mimosas et des Eléphanteaux, Willy Braciano Ta Bi, est décédé, ce mardi 23 février 2021, en Italie.

« Nous pleurons le décès prématuré de notre joueur et Champion U19 d'Italie Willy Braciano Ta Bi et partageons le chagrin de sa famille et de ses proches. Repose en paix, Willy », a publié la Direction exécutive de l’Atalanta Bergame (Italie) via un communiqué sur les réseaux sociaux.

Né le 5 décembre 1999 à Divo, Willy Braciano Ta Bi qui a débuté sa carrière, lors de la saison 2015-2016, à l’AS Adjamé, a atterri, la saison d’après (2016-2017), à Moossou FC, avant de faire des valises pour l’Asec Mimosas, en 2018-2019. Transféré lors de la saison 2018-2019, à l’Atalanta Bergame (2019-2020), en Italie, il a été prêté lors de la saison d’après, à Pescara, toujours en Italie.

Le mardi 15 septembre 2020, le confrère Abdoul Kapo, du site ivoirien révélait que le joueur était atteint d’un cancer du foie. « Atteint d’un cancer de foie, Willy Barciano se meurt » et qu’il était « abandonné par son club italien et ses proches »

Ci-dessous la publication du confrère

« Il faut sauver Willy Braciano Ta Bi. L’ancien milieu de terrain de l’Asec Mimosas vit un véritable drame en silence. Et si rien n’est fait, l’ex-joueur de Moossou FC pourrait perdre la vie. Transféré en 2018 par l’Asec Mimosas à l’Atalanta Bergame (Ligue 1 italienne), il a été détecté chez l’international espoir ivoirien un cancer du foie.

C’est au retour de son prêt à Pescara (Ligue 2 italienne), que les médecins de l’Atalanta ont découvert la terrible maladie de Willy Braciano. Sans aucune forme, les Italiens ont rapidement rompu le contrat du joueur de 20 ans qui a depuis regagné Abidjan.

Abandonné par sa copine et ses amis, Willy Braciano Ta Bi qui a perdu l’usage de ses jambes, vit à Yopougon avec sa mère où il passe ses journées à espérer un miracle du bon Dieu. « Willy ne marche plus, il ne pense plus au foot. Ses jours sont comptés. Pour son opération, les médecins réclament la somme de 5 millions francs cfa que la mère du joueur ne peut pas réunir. On demande de l’aide, lance, désespéré, un proche du joueur.

Appel est lancé aux footballeurs et aux dirigeant ivoiriens. Il ne faut pas laisser Willy Braciano mourir ».

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.