Abidjan

Riviera Ciad : Le domicile du journaliste Rash N’guessan (RTI) ravagé par un incendie

Publié le
riviera-ciad-le-domicile-du-journaliste-rash-n-guessan-rti-ravage-par-un-incendie Le journaliste Rash N'guessan Kouassi
Sport

Un incendie s’est déclaré, dans la nuit du samedi 27 mars 2021, dans la chambre de Rash N’guessan Kouassi, journaliste à la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI). Si l'on ne déplore aucune perte en vie humaine, le confrère dit avoir tout perdu.

De retour de l’expédition victorieuse de Niamey avec les Eléphants de Côte d’Ivoire, Rash N’guessan Kouassi qui savourait encore la qualification du onze national a eu un malheur, le samedi 27 mars 2021. Un incendie s’est déclaré à son domicile sis à la Riviera Ciad, dans la commune de Cocody. « Hier nuit (samedi 27 mars 2021 : ndlr), à 22h30, tout a été ravagé dans ma chambre. On a pu stopper les flammes, mais tout ce qui est comme papier a été dévoré par les flammes. Je n’ai que mon passeport sur moi. Je suis venu de Niamey, j’avais encore mon passeport sur moi. Mes papiers professionnels, mes papiers de « Vérité de Sport », tout est parti en fumée », nous a-t-il confié, avant d’expliquer comment le pire a été évité : « Ma chance, tous mes enfants étaient au salon en train de regarder la télévision. Personne n’’était en chambre. C’est ce qui m’a sauvé. Sinon, c’était fini ».

Le confrère qui est encore sous le choc a donné quelques détails sur le déroulement du samedi noir. « Je suis revenu de Niamey le même vendredi à 22h30 avec les Eléphants. Hier samedi, j’étais au lancement du championnat au Champroux. Du Champroux, je suis revenu à la maison, avant d’aller à la messe. Je devais faire une messe anticipée parce que ma fille devait voyager. Je devais l’accompagner à l’aéroport à 2h du matin. Et c’est dans cette attente que l’incendie s’est déclaré dans ma chambre. Tout à été réduit à néant. On était à 22h30 », précise-t-il.

Mais qu’est-ce qui est à la base de l’incendie ? « Les pompiers qui sont venus évoquent la thèse d’un court-circuit. Mais je ne sais pas ce qui s’est passé dans la chambre. Je n’avais pas d’appareil allumé. Je ne saurais dire ce qui s’est exactement », répondu Rash N’guessan Kouassi.

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.