Golf / 21e Open de Côte d’Ivoire à Yamoussoukro : Les professionnels à l’assaut du trophée Félix Houphouet-Boigny

Sport
Publié le Source : L'inter
golf-21e-open-de-cote-d-ivoire-a-yamoussoukro-les-professionnels-a-l-assaut-du-trophee-felix-houphouet-boigny L’Open de Côte d’Ivoire renoue avec ses terres ce mercredi à Yamoussoukro (ph: DR)

La 21e édition de l’Open de Côte d’Ivoire doté du trophée Félix Houphouet-Boigny démarre ce mercredi 21 avril 2021 sur le parcours du Président Golf Club de Yamoussoukro. Des golfeurs de 20 pays (Angola, Afrique du Sud, Cameroun, Espagne, France, Guinée-Equatoriale, Ghana, Gabon, Pays-Bas, Kenya, Sierra-Leone, Togo, Sénégal, Zambie, Zimbabwe...) sont annoncés à cette épreuve majeure de la Fédération de golf en Côte d’Ivoire (Fgci) qui s’ouvre ce matin avec le premier tour des golfeurs professionnels sur 18 trous. Demain jeudi, ils disputeront le deuxième tour à l’issue duquel, les joueurs classés dans le top 30 (cut) sont qualifiés pour les deux derniers tours (3e et 4e tours) prévus les vendredi 23 et samedi 24 avril prochains. La journée du dimanche 25 avril est consacrée à l’Open des amateurs.

«La renommée du Président Golf Club, considéré à juste titre comme l’un des plus beaux golfs d’Afrique et la remarquable dotation professionnelle de cette année (38 000 euros, 25 millions de francs Cfa) vont contribuer au succès de cette 21e édition», a expliqué à la presse, le président de la Fgci, Emmanuel Koffi, lors de la présentation de la compétition à Yamoussoukro, le samedi 10 avril dernier. Il a annonce que dans le rang des golfeurs internationaux, la grande attraction de cette édition sera sans doute les vainqueurs des deux précédentes éditions, le Ghanéen Vincent Torgah (N°1 africain, 19e édition) et le Zambien Madalitso Muthiya (professionnel du Sunshine Tour, 20e édition).


Depuis plusieurs semaines, indique le président du Comité d’organisation, Yves Bra, les équipes techniques du Président Golf Club ont mis le petits plats dans les grands pour mettre à niveau le parcours de 18 trous «très boisé et agréable à jouer avec des lacs. Mais aussi avec des difficultés car il y a aussi des bunkers assez profonds, des vallons et des pentes en dehors des obstacles naturels (vent, lacs, végétation…) offrant un beau panorama», fait-il remarquer. Il précise que la compétition se jouera pour les professionnels (hommes et dames) en strokeplay (18 trous, 72 coups avec le cut le troisième jour). «Le plateau est très relevé avec des joueurs tels que Vincent Torgah, Madalitso, les Ivoiriens Marcel Soumahoro, Laurent N’guessan et quelques jeunes capables de créer la surprise», indique M. Bra.


Avec cette 21e édition,  l’Open de Côte d’Ivoire retrouve ses terres et la légende continue à Yamoussoukro. Comme l’avait souhaité Félix Houphouet-Boigny, le premier président de la Côte d’Ivoire en lançant la première édition en 1980. Une épreuve au cours duquel ont croisé le fer, les meilleurs de leur génération, les sud-africains Gary Player et Ernie Else, le Fidjien Vijay Singhy, l’Anglais Ian Poulter, le Français Thomas Levet et autres.

A. CAMARA