Côte d'Ivoire

« Balle à terre » : Quand le concept devient un instrument au service du processus de réconciliation nationale…

Sport
Publié le Source : Linfodrome
balle-a-terre-quand-le-concept-devient-un-instrument-au-service-du-processus-de-reconciliation-nationale

Quand le mardi 1er juin 2021, les initiateurs présentaient l’organisation citoyenne « Balle à terre » en réunissant les acteurs du football, ils étaient loin de s’imaginer que ce concept inspirant élargirait son champ d’action pour devenir un instrument au service du processus de réconciliation nationale.

Le concept « Balle à terre » savamment pensé et présenté, le mardi 1er juin 2021, au monde sportif par le communicant Frédéric Kouadio Konan et la journaliste Anne Marie N’guessan suscite, à présent, un intérêt au-delà de la sphère sportive. Et face à l’intérêt manifeste que ledit concept suscite, les deux concepteurs songent, de plus en plus, à élargir son champ d’actions pour le muer en instrument de service public, au bénéfice de toutes les communautés.


Outre le cadre sportif, « Balle à terre » qui est un concept inspirant veut jouer un rôle de premier plan dans la cohésion sociale et au niveau du processus de réconciliation nationale qui a besoin de l’apport de tous pour atteindre sa vitesse de croisière. Concept qui met au cœur de sa démarche l’apaisement, la conciliation, le consensus et la non-violence, « Balle à terre » veut se déployer partout en Côte d’Ivoire, parler de paix, rapprochement, médiation et nécessité de vivre ensemble.

Les initiateurs de « Balle à terre » s’organisent pour mettre en place une véritable institution. Selon nos sources, l’organisation citoyenne qui a pour présidente la journaliste Anne Marie N’guessan et pour coordonnateur général Frédéric Kouadio Konan proclame urbi et orbi qu’elle est au service de tous.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle « Balle à terre » entamera très bientôt une caravane à l’intérieur de la Côte d'Ivoire pour apporter sa pierre à l’édification d’un pays rassemblé et harmonieux. « Naturellement, nos actions dans le football seront beaucoup intenses. D’ailleurs, c'est le football que nous utiliserons comme vecteur et élément de promotion de nos arguments. Dans les jours à venir, le concept ‘’Balle à terre’’ va connaître sa vitesse de croisière au grand bonheur non seulement des sportifs, mais surtout des communautés disséminées sur l’ensemble du territoire national. Nous comptons sur l’implication, le soutien et l’engagement de tous pour réussir cette mission que nous présageons d’office, exaltante », confie une source proche de cette organisation citoyenne.

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.