Côte d'Ivoire

Sujet du jour/ Pelouse du Stade Olympique d’Ebimpé : Quel gâchis !

Sport
Publié le Modifié le Source : Linfodrome
sujet-du-jour-pelouse-du-stade-olympique-d-ebimpe-quel-gachis La pelouse du Stade d'Ebimpé est en mauvais état

Au nord d’Abidjan, la capitale économique ivoirienne, se dresse fièrement le Stade Olympique d’Ebimpé ou Stade Alassane Ouattara, le plus grand du pays, dans la périphérie d’Anyama. Mais derrière ce ‘’joyau architectural’’ inauguré le samedi 3 octobre 2020, en présence du président de la République, Alassane Ouattara, et l’ex-Premier Ministre, Hamed Bakayoko, se cache une pelouse en très mauvais état.

La pelouse du Stade Olympique d’Ebimpé. Et si on en parlait. De l’avis des acteurs du football qui y ont déjà mis les pieds, cette pelouse ressemble à tout sauf à celle adaptée à la pratique du football. Ce sont des exploits que les joueurs y réalisent pour servir du spectacle aux amoureux du ballon, lors des matches. Mais les plus techniques, à l’image de Wilfried Zaha, y perdent constamment leur latin à cause du mauvais état de la pelouse.

La qualité de ladite pelouse est encore revenue au cœur des débats, lors du match amical international disputé, le samedi 5 juin 2021, entre les Eléphants de Côte d’Ivoire et les Etalons du Burkina Faso. Quand on sait que ce stade accueillera le match d’ouverture et la finale de la CAN 2023 qui sera organisée par la Côte d’Ivoire, les autorités doivent songer à régler le problème de pelouse pendant qu’il est encore temps. Car cet ouvrage qui a coûté environ 143 milliards FCFA et qui a été réalisé grâce à la coopération Sino-Ivoirienne doit mériter son appellation ‘’Joyau architectural’’.

Selon les experts, la qualité du gazon naturel planté au Stade Olympique d’Ebimbé dépend du système de drainage, la qualité de l’espèce du gazon et le mode d’entretien de la pelouse. De ces 3 éléments, lequel fait défaut au stade Alassane Ouattara, du nom de l’illustre président du pays ?

Il faut rappeler que le Stade Olympique d’Ebimpé a été testé pour la première fois le 4 septembre 2020 avec la rencontre entre le Fc San Pedro et le Racing club d’Abidjan, respectivement vice-champion et champion de Côte d’Ivoire (2019-2020). « Il s’agit plutôt d’une journée d’évaluation dudit stade dans toutes ses composantes qui servira de test de la pelouse et des installations connexes en vue d’y recenser les imperfections, les problèmes et d’apporter les remédiations nécessaires », avait confié l’Office national des sports (ONS), avant ce match test joué à huis clos.

Depuis, les « imperfections et les problèmes » ont été recensés. Reste à apporter les remédiations nécessaires. Quand ? La question reste posée.

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.