Deuil : Décès de Hamed Bakayoko (ex-entraîneur de handball), un proche raconte ses derniers instants

Sport
Publié le Source : Linfodrome
deuil-deces-de-hamed-bakayoko-ex-entraineur-de-handball-un-proche-raconte-ses-derniers-instants Hamed Bakayoko Mamadou a tiré sa révérence

Hamed Bakayoko Mamadou, ex-entraineur de handball a tiré sa révérence, au petit matin du jeudi 29 juillet 2021, à la suite d’une opération chirurgicale.

Le handball ivoirien est en deuil. Hamed Bakayoko Mamadou, Bakus ou Nêguê, pour les intimes, n’est plus. Ce technicien chevronné de la petite balle est décédé, ce jeudi 29 juillet 2021, à Abidjan. Mal en point depuis un moment, Hamed Bakayoko Mamadou souffrait de problèmes gastriques, selon un de ses proches.

« Il était un peu souffrant et il a piqué une crise avant-hier. On l’a envoyé à l’hôpital de Koumassi. Les médecins ont dit que son cas nécessitait un plateau technique plus relevé. C’est ainsi qu’ils ont demandé qu’on l’envoie à l’hôpital général de Port Bouet. C’est là-bas qu’il a subi une opération chirurgicale hier matin (mercredi 28 juillet 2021 : ndlr). Il s’est même réveillé après l’opération. Malheureusement, il est parti (décédé : ndlr) ce matin », a-t-il confié à Linfodrome.

De son vivant, Hamed Bakayoko Mamadou avait entrainé plusieurs équipes féminines de la place, notamment l’USC Bassam, l’Africa Sports d’Abidjan, Cocody Handball Club, le Sphinx et bien d’autres. Il a conduit la défunte équipe de l’USC Bassam a son sacre continental.

Avec l’Africa Sports d’Abidjan, il a remporté plusieurs coupes d’Afrique. Bakus avait du caractère et se distinguait par son franc parler. Hélas, le handball ivoirien devra désormais faire sans ce technicien qui a formé plusieurs stars de cette discipline sportive. Une grande perte pour le handball ivoirien.

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.