JO de Tokyo 2020 / 100m hommes : La première d’Arthur Cissé Gue gâchée par une blessure

Publié le Modifié le
jo-de-tokyo-2020-100m-hommes-la-premiere-d-arthur-cisse-gue-gachee-par-une-blessure Arthur (à g. en compagne d’Anthony Koffi) va profiter de la fin de la saison pour se refaire une nouvelle santé.
Sport

Arthur Cissé Gue a terminé ses premiers Jeux olympiques sur une note d’espoir après sa prestation au 100m sanctionnée par un chrono de 10.18 (7e sur 8) dans la 3e série des demi-finales dimanche 1er août 2021, au stade olympique de Tokyo. Diminué par une blessure contractée avant les Jeux,  le jeune sprinter a couru en deçà de son potentiel. Il ne sera pas en lice sur le 200m hommes car n’ayant pas réalisé les minima pour cette épreuve. Ainsi s’achève la participation de l’espoir masculin de l’athlétisme ivoirien à ces Jeux de Tokyo qu’il quitte en se projetant dans l’avenir pour d’autres rendez-vous et surtout les prochains Jeux olympiques à Paris en 2024.

Avant sa course dans la soirée, le poulain du coach Anthony Koffi étai anxieux malgré sa bonne humeur qu’il aime bien partager autour de lui. La veille Arthur Cissé Gue avait terminé les qualifications pour la demi-finale du 100m en boitillant. La faute à la blessure qu’il traîne depuis plusieurs semaines. Ce qui l’a obligé à passer dans la matinée sur la table de l’équipe médicale ivoirienne dirigée par Dr Eric Allangba. « C’est une ancienne blessure, je m’étais fait mal depuis un mois. Cette blessure est revenue hier (samedi 31 juillet) pendant la course. J’ai discuté avec les médecins qui m’ont donné aussitôt les premiers soins. Ce matin (dimanche), je suis à l’infirmerie pour pouvoir faire quelques soins avant la demi-finale », a expliqué l’athlète.

Le kiné de la délégation ivoirienne à Tokyo, Arsène Angaman a confirmé qu’il s’agit effectivement « d’une ancienne blessure au niveau de l’insertion des adducteurs ». Hier (samedi) il a senti une forte douleur après la course. Ils sont venus voir le médecin qui a fait la consultation et le diagnostic. Il a bénéficié du traitement du médecin. Ce matin (dimanche), on l’a pris en soin. Donc nous lui faisons de l’électro acupuncture. C’est un traitement antalgique qui va non seulement détendre le muscle mais dont l’efficacité va lui permettre de faire sa course cet après-midi. On fera tout ce dont nous pouvons pour que ce soir, il puisse faire sa course avec moins de difficultés », a rassuré M. Angaman.

Arthur Cissé a pu effectivement faire sa course dans la soirée mais avec moins de réussite car il a terminé la demi-finale dans sa série en.18, à la 7e place sur 8 athlètes au classement. Malgré le résultat, l’athlète est heureux d’avoir pu disputer cette demi-finale parce que « ce n’était pas évident ». « La saison a été très compliquée avec beaucoup de blessures. Je dis merci au bon Dieu parce qu’il m’a permis de participer à mes premiers Jeux. Je suis demi-finaliste, je suis très content et le reste on le met entre les mains de Dieu » a déclaré le sprinter pas satisfait de son chrono. « Ce n’est pas le top de ma saison, je peux dire que c’est l’une de mes saisons les plus difficiles depuis que je fais l’athlétisme. Mais je dis merci à tous les Ivoiriens qui ont cru en moi et qui m’ont soutenu. J’espère revenir très bientôt au top de ma forme », a confié Arthur qui va profiter de la fin de la saison pour se refaire une nouvelle santé afin de repartir du bon pied sur les pistes dans quelques mois.

Alphonse CAMARA