Côte d'Ivoire

Equitation : Des clubs demandent la suspension du processus électoral et réclament le départ de Stéphane Ouégnin

Publié le Modifié le
equitation-des-clubs-demandent-la-suspension-du-processus-electoral-et-reclament-le-depart-de-stephane-ouegnin
Sport

Dans une déclaration dont Linfodrome a reçu copie, ce samedi 13 novembre 2021, plusieurs clubs et écuries de Côte d’Ivoire demandent la suspension du processus électoral et réclament le départ de Stéphane Ouégnin, président de la Fédération ivoirienne d’équitation.

Il y a actuellement de violents mouvements de menton autour de l’élection du président de la Fédération ivoirienne d’équitation. Alors que le président Stéphane Ouegnin affirme qu’il y a « 12 clubs affiliés à la Fédération, 7 à jour de leurs cotisations et seulement 4 en règle avec au moins des chevaux, 10 box et à jour de leurs cotisations, donc, habilités à prendre part à l’Assemblée générale du samedi 20 novembre 2021 », plusieurs clubs et écuries ont produit une déclaration pour demander la suspension du processus électoral et départ du président de la Fédération ivoirienne d’équitation.

« Aujourd'hui, il n'est plus question d'élection. Vu qu'Ouegnin Stéphane veut faire un passage en force pour tuer la filière. Il dit que les clubs ont pris de la distance depuis trois ans. Oui, c'est à cause de son comportement et de ses agissements néfastes. Nos cavaliers vivent des compétitions, car ils sont réénumérés lors des compétitions. Le palefrenier reçoit des primes aussi », ont-ils martelé.

Dans leurs chapelets de griefs, ils dénoncent les pratiques du président Ouegnin. « Quand les clubs ou écuries veulent organiser des compétitions, Ouegnin Stéphane débarque avec des huissiers, et même les forces armées », ont-ils fulminé, avant de se montrer plus incisifs : « L'ensemble des clubs et écuries demandent le départ d'Ouegnin Stéphane qui est un frein au développement de l'équitation en Côte d'Ivoire. Selon lui, c'est du bénévolat. De grâce, nous n'avons pas besoin lui. Pourquoi veut-il forcément s'accrocher au pouvoir ? La phrase favorite d'Ouegnin, ‘’je ne perçois rien dans la fédération’’. Pour Ouegnin Stéphane, tout se résume à la force. Stéphane Ouegnin libère la selle, s’il te plait ».

Pour terminer, les clubs opposés à Stéphane Ouégnin ont interpellé les autorités « en particulier le ministère de la Promotion des Sports et du Développement de l'Economie sportive avec à sa tête le ministre Danho Paulin ».

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.