Affaire " 50 litres d'eau par joueur ": le Comité exécutif sortant de la FIF n'écarte pas la voie de traduire le comité de normalisation en justice

Publié le Modifié le
affaire-50-litres-d-eau-par-joueur-le-comite-executif-sortant-de-la-fif-n-ecarte-pas-la-voie-de-traduire-le-comite-de-normalisation-en-justice Photo du Comité Exécutif sortant élu de la FIF
Sport

Le Comité exécutif sortant élu de la fédération ivoirienne de football a animé une conférence de presse ce lundi 29 novembre 2021 pour apporter un droit de réponse aux " accusations " portées par le Comité de normalisation sur leur gestion. Profondément touchés par cette situation, ils n'écartent pas la voie de la justice pour la résolution de cette situation.

Sory Diabaté a indiqué ce lundi 29 novembre 2021 au cours d'une conférence de presse que les accusations faites par le comité de normalisation frisent "le boycott"  de sa candidature pour l'élection à la présidence de la fédération ivoirienne de football.


Tout en apportant des éléments de réponses à ces accusations accompagnés de preuves (documents administratifs), l'ex- vice président de la FIF indique ne rien se reprocher et avoir travaillé au côté de feu Sidy Diallo, pour le rayonnement de cette discipline.

Il a également souligné que ces accusations faites contre la gestion de feu Sidy Diallo, qui a tout donné pour le football ivoirien sont un peu déplacé. 

  << Nos familles sont vilipendées du fait de ces "accusations gratuites. vous êtes allé trop loin fois-ci >> a-t-il martelé.

Le Comité exécutif sortant de la FIF n'écarte pas la voie de la justice dans le cadre de cette de la résolution de cette affaire.



Donaldony