Can 2022 : la Côte d’Ivoire s’impose difficilement face à la Guinée Equatoriale, encore des choses à régler

Sport
Publié le Modifié le Source : Linfodrome
can-2022-la-cote-d-ivoire-s-impose-difficilement-face-a-la-guinee-equatoriale-encore-des-choses-a-regler Les éléphants de Côte d'Ivoire

Les éléphants de Côte d’Ivoire se sont imposés 1 but à 0 face à Nzalang National de Guinée Equatoriale et prend la tête du groupe E. Mais une victoire acquise difficilement ce qui interpelle le sélectionneur Beaumelle.

Difficile victoire des éléphants de Côte d’Ivoire ce soir face à la Guinée Equatoriale (1-0). Le but de Max A. Gradel à la 6 -ème minute a permis à la Côte d’Ivoire de prendre la tête du groupe. Un but hommage à son père, qui a été inhumé le 8 janvier dernier en son absence. « Je lui dédie cette victoire et ce but. Il m’a donné la force ce soir. C’est vrai que ça n’a pas été facile » propos tenus par le capitaine Max Gradel.

Une première mi-temps relativement satisfaisante avait pourtant suscité de l’espoir et de la quiétude. Mais très tôt la frustration a été au rendez-vous.

Des occasions non concrétisées

Plusieurs occasions de buts ont été ratés par les éléphants. Avec un coup de tête à la surface de réparation, Sangaré n’aura pas suffisamment du cran pour remuer les filets. Pareil pour Nicolas Pépé et Wilfried Zaha, quand bien même, leur entrée a changé le jeu.

L’individualité le vrai handicap des éléphants

Autre mal dans l’équipe nationale ; c’est l’individualité. L’attaquant de pointe Sébastien Haller en a souffert. « J’ai eu du mal à etre servi. On n’a malheureusement pas eu la chance de jouer énormément ensemble et préparer beaucoup de choses » a réagi l’attaquant de l’Ajax.  Et les Nzalang ont failli profiter de cette faiblesse pour surprendre les éléphants. Malheureusement, leur tentative a été vaine jusqu’au coup de sifflet final.

La réaction de l’entraineur des éléphants

« Après avoir marqué, je pense qu’on a laissé la guinée Equatoriale reprendre de la confiance. Comme je l’avais rappelé aux garçons, si on n’est pas au niveau, c’est une équipe en face qui peut etre redoutable. Et on a vu. On aurait pu etre puni.

Si on ensemble on aura assez de chance pour gagner

On aurait aussi marqué des buts donc je pense qu’un zéro est un résultat logique. Apres quelques errements il faut devoir corriger. C’est une équipe qui peut faire très mal Si on joue ensemble. » a déclaré le sélectionneur des éléphants Patrice Beauzelle.

Grace à cette victoire, les éléphants sont placés à la tête du groupe avec 3 points, suivis des fennecs, sierra Leone et La Guinée équatoriale. Leur prochain aura lieu le 16 juin prochain contre la Sierra Leone.

Carlos DOGBA